topblog Ivoire blogs

jeudi, 03 septembre 2009

Accueil chaleureux pour Ouattara à l’aéroport

Par Le patriote du 03 Août 2009 

ADO 2.jpg«Le brave tchê est là, le chef des chefs est là, je le vois». Le trentenaire qui hurle au téléphone, alors que le cortège d’Alassane Ouattara quitte l’aéroport hier soir, est fou de joie. Il nous explique qu’il est sur place depuis 16h pour réserver un chaleureux accueil au Président du RDR qui rentre d’un séjour en France. Alors, il savoure. Il n’est pas seul. Effectivement, dès le début de l’après-midi, plusieurs centaines de personnes ont commencé à se rassembler sur le parking de l’aéroport, juste en face du Hall. Celui-ci est tout aussi bondé de monde. On peine à reconnaître les voyageurs, les personnes venues accueillir des amis et celles qui sont venues pour Ouattara. Une chose est cependant certaine, lorsqu’à 18h45 l’ancien Premier ministre quitte la salle de conférence pour rejoindre son véhicule, le hall rentre en ébullition. Alassane Dramane Ouattara et son épouse Dominique «électrisent» les foules. Le couple a du mal à se frayer un chemin parmi les cadres du RDR, les militants et autres curieux qui les assaillent. Plusieurs mains sont en l’air. Elles s’agitent. D’autres tiennent des téléphones portables et filment la scène. Le branle-bas est rythmé par des «Ado Président!». Malgré le monde, le couple arrive à sortir du hall. La foule de dehors, plus dense est néanmoins mieux contrôlée par la trentaine de gendarmes présents. On entend alors des ‘‘Prési! Prési!’’. Ouattara s’avance vers elle au pas de course. Il fait le tour, serre les nombreuses mains qui se tendent et rejoint au même rythme, son véhicule de commandement. Ce dernier est aussitôt envahi par la foule. Des cadres du RDR comme Adama Bictogo sont même bousculés. Sous les ‘‘Prési ! Prési !’’, le véhicule se fraie un chemin. Direction : la résidence du couple à la Riviera Golf. Pour une autre ambiance.

Kigbafory Inza

jeudi, 20 août 2009

Abidjan :Risques sur les élections

Sortie de crise : Les risques sur les élections répertoriés

«Des risques majeurs de violence pourraient survenir pour la suite du processus électoral». C'est l'alerte lancée par la société civile au terme des travaux de l'atelier du Réseau Ouest-Africain pour l'édification de la paix (Wanep-CI) qui s'est achevé hier à Abidjan. Au nombre des probables sources de tension répertoriées il y a le traitement arbitraire ou inégal des candidats face à l'accès aux médias d'Etat et le bénéfice de l'assistance des Forces de sécurité sur tout le territoire national.

Lire la suite

samedi, 01 août 2009

Les 'Grins' dans la ploltique en Cote d'ivoire

Enjeu politique majeur des 'grins' en Cote d'Ivoire

Le mot «grin» de l’avis de Bazoumana Dembélé  Président de l`Association des Grins de Côte d`Ivoire, viendrait  d’une phrase en Bambara du Mali ou en Malinké voulant dire «An ka djèh».

C’est-à-dire «regroupons-nous», «rassemblons-nous».  Ces regroupements, proches de l’opposant politique Alassane Ouattara,  ont récemment fait objet de critiques du chef de l’Etat ivoirien Laurent Gbagbo. Vive réaction du Président de l’association.

Lire la suite

jeudi, 23 juillet 2009

Le président du RDR promet 63 milliards FCFA au royaume du Djuablin

 

Abengourou, (AIP)- Le président du Rassemblement des républicains (RDR, opposition), Dr. Alassane Dramane Ouattata a déclaré mardi lors d'un meeting à Agnibilékrou qu'il va y investir 63 milliards FCFA sur les cinq années à venir, pour régler, entre autres, les problèmes de voierie, de santé et d’électricité, s’il est élu Président de la République le 29 novembre prochain.

« Au total, on a prévu un investissement global de 63 milliards dans le département d’Agnibilékrou », a noté le candidat du RDR à la présidentielle, assurant qu’il ne « fait pas de promesse fallacieuse, à l’image de certains hommes politiques ».

En réponse à ses détracteurs qui l’accusent de démagogie pour ses « promesses de milliards », l’ancien Premier ministre a expliqué qu’il ne peut pas dire qu’il va « faire telle ou telle chose sans dire combien cela va coûter ». Pour lui, les investissements doivent être chiffrés. Il a rappelé avoir promis à Yamoussoukro, lors de la convention du parti le 4 octobre 2008, un investissement de plus de 10.000 milliards en Côte d’Ivoire, sur une période de cinq ans.

ADO a en outre rassuré qu’il trouvera des solutions pour sortir la Côte d’Ivoire de la crise. « Je connais les sources de financement, nous savons vers qui nous devons aller, que soit à la Banque mondiale, au Fonds monétaire international (FMI), à la Banque Africaine du développement (BAD), auprès des investisseurs privés, auprès des banques internationales. Partout (...), j’ai des amis et je trouverai des sources de financement », a-t-il assuré.

L’ancien directeur général adjoint du FMI a également réitéré sa promesse de création de plus d’un million d’emplois pour résorber le chômage en Côte d’Ivoire. « Des fonds sociaux seront mis en place pour permettre aux jeunes de créer leurs propres entreprises », a-t-il promis.

Dans le royaume du Djuablin, M. Ouattara a promis de réhabiliter le centre de santé, réaliser des forages, reprofiler ou construire des routes, électrifier tous les gros villages et équiper les petits de groupes électrogènes.

Alassane Dramane Ouattara envisage en outre de tout mettre en œuvre pour que chaque Ivoirien puisse s’offrir un toit s’il le désire, en adhérant au projet intitulé 'Maisons ADO'. Ce projet, a-t-il expliqué, va permettre à chaque citoyen d’épargner pendant 25 ans, pour bénéficier d’une maison au moment de sa retraite.

Pour réaliser son projet pour la Côte d'Ivoire, ADO a exhorté les populations du Djuablin à « opter pour le changement pour l’amélioration de leurs conditions de vie », en lui accordant leur suffrage.

Des chefs traditionnels de la région du Moyen-Cavally réclament une visite d'ADO

Abidjan, (AIP)- Des chefs traditionnels et leur notabilité de la région du Moyen-Cavally réclament une visite du Dr Alassane Dramane Ouattara, ancien Directeur général adjoint du Fonds monétaire international(FMI) et ancien Premier ministre ivoirien, de 1990 à 1993, sous Félix Houphouet-Boigny, probable candidat à l'élection présidentielle, annoncée pour le 29 novembre prochain, en Côte d'Ivoire.

Confrontée à la grave crise de son histoire depuis son accession à l'indépendance, le 7 août 1960, la benjamine des ex-colonies françaises d'Afrique occidentale devrait tenir, le 29 novembre prochain, son élection présidentielle, à plusieurs reprises, reportée pour des difficultés "techniques", aujourd'hui pratiquement entrées dans l'ordre. Quelque 6,5 millions d'électeurs ivoiriens devront y prendre part.

Pour la première fois, le président Gbagbo, au pouvoir depuis le 26 octobre 2000, dans des conditions qu'il a lui-même qualifiées de "calamiteuses", devrait y affronter les deux poids lourds de son opposition, l'ancien chef de l'Etat, Henri Konan Bédié, destitué, le 24 décembre 1999, à la suite d'un putsch d'une junte militaire, conduite par un ancien chef d'Etat-major des forces armées ivoiriennes, le général Robert Guéi, et l'ancien Premier ministre ivoirien, Alassane Ouattara, écarté lors du dernier scrutin, pour "nationalité douteuse", par la Cour suprême ivoirienne aux ordres de cette même junte militaire.

Ces corps constitués l'ont exprimé à une délégation du Rdr, le Rassemblement des républicains(opposition, libérale et houphouétiste), son parti, lors d'un récent séjour dans la région du Moyen-Cavally, en mission de "solidarité et paix". Cette délégation, conduite par son Secrétaire général adjoint chargé de l'Administration, Marcel Amon-Tanoh, y a échangé avec les populations locales qu'elle a exhortée à la paix et à la réconciliation nationale, en vue de la reconstruction post-crise du pays.

La région du Moyen-Cavally, sous contrôle gouvernemental durant la crise armée déclenchée le 19 septembre 2002, est malgré tout l'une des plus touchées, et siège, près de sept années durant, de violents affrontements ayant impliqué milices et bandes armées et qui ont fait de nombreuses victimes, notamment à Guitrozon et à Petit-Duékoué, en 2005, où des tueries, imputées à ces milices et bandes armées par un rapport circonstancié de l'ONU, ont fait plus de 40 morts.

Cette délégation a sillonné, du 17 au 20 juillet, les départements de Duékoué, Toulépleu, Bloléquin, Guiglo, ainsi que Bangolo, localité proche de la région des Montagnes, alors occupée par l'ex-rébellion. Elle y a notamment adressé sa sympathie à l'endroit des populations pour les souffrances endurées durant cette crise, et appelé à exorçiser à jamais les démons de la division qui l'a engendrée.

Ci-devant ministre ivoirien de la Construction, de l'Urbanisme et de l'Habitat, M. Amon-Tanoh a exhorté à s’engager résolument dans la réconciliation nationale, et à soutenir, sans réserve, le processus de sortie de crise en cours. Depuis lundi, l'ancien Numéro-2 du FMI, de 1994-1999, poursuit son périple préélectoral dans les régions du Moyen-Comoé (centre-Est) et du Zanzan (nord-est du pays), après celui effectué dans les régions du Bas-Sassandra(sud-ouest), des Lacs(centre) et de la Vallée du Bandama(centre-nord). Il en profitera pour y lever, comme ce fut le cas lors des précédents, un pan de voile sur son programme de campagne.

(aip)

 

 

samedi, 06 juin 2009

DISCOURS D'ADO au meeting de Soubré:471 milliards pour le devéloppement de Soubré

DISCOURS D'ADO au meeting de Soubré:471 milliards pour le devéloppement de Soubré

meeting soubré 9.jpeg meeting soubré 5.jpegMesdames et messieurs les Ministres,
Monsieur le maire de la commune de San-Pedro,
Messieurs les adjoints au maire de Soubré,
Mesdames et Messieurs les représentants du RHDP,
Honorables chefs religieux, chefs traditionnels, chefs de terre er chefs de communauté,
Mes chers compatriotes de Soubré
Chers frères et chères sœurs,

Je voudrais vous remercier de l’accueil si chaleureux que vous me réservez dans votre belle ville de Soubré.

Vous voir si nombreux, Bétés, Kouziés, Baoulés, Lobis, Malinkés, tous réunis sur cette place est pour moi un grand motif d’encouragement.

C’est avec une profonde joie que je vous retrouve, après ma précédente visite, il y a sept ans.
Nous ne nous sommes pas vus depuis l, mais Soubré a toujours eu une place spéciale dans mon cœur pour trois raisons.

Lire la suite

vendredi, 05 juin 2009

DISCOURS D'ESPOIR D'ADO à SASSANDRA: 123 Milliards pour la renaissance de Sassandra

Foto Sass 1.jpgMonsieur le Ministre Christophe Nado,

Monsieur Frégbo Basile, Député de Sassandra,

Monsieur Nabo Clément, Maire de San-Pedro,

Mesdames et Messieurs les Représentants du RHDP,

Honorables chefs religieux, chefs traditionnels, chefs coutumiers et chefs de communautés,

Mes chers compatriotes de Sassandra,

Chers frères, chères sœurs,

 

 

Je voudrais vous remercier d’être venus si nombreux à ce rendez-vous de l’amitié. J’en suis très touché. AYOKAKA !

 

Je suis heureux d’être avec vous ce matin, dans cette belle ville de Sassandra.

Heureux de l’accueil si chaleureux que vous me réservez. 

 

Heureux de pouvoir parler avec vous de ce qui nous est le plus cher : notre pays, la Côte d’Ivoire.

 

Chers frères et sœurs,

 

Nous qui sommes réunis ici sur cette place, nous sommes peut-être différents les uns des autres. Mais, il y a quelque chose de très important qui nous lie. C’est la Côte d’Ivoire. C’est notre passion pour notre pays.

C’est au nom de cette passion pour notre Nation que je viens vous parler ce matin.

 

Je suis venu vous dire que l’élection du 29 Novembre est très importante.

Elle est très importante parce que ce jour-là, vous déciderez de qui sera le Président pour les cinq prochaines années.

Dans le même temps, vous déciderez de l’avenir de chacun d’entre nous et de l’avenir de nos enfants.

 

Je suis venu vous dire que je connais vos problèmes…et que j’ai des solutions.

Des solutions pour vous, les jeunes ;  pour vous, les femmes ; pour vous, les agriculteurs.

Des solutions pour vous soigner, pour vous loger, pour vivre en sécurité.

 

Je serai honnête avec vous : il nous faudra beaucoup travailler, pour remettre notre pays sur les rails.

Etes-vous prêts à vous unir ? (Le public : OUI !!!)

Etes-vous prêts à retrousser les manches ? (Le public : OUI !!!)

Etes-vous prêts à prendre votre destin en mains ? (Le public : OUI !!!)

 

Chers frères, chères sœurs

 

Je sais que vous êtes inquiets.

Vous êtes inquiets parce que la vie est devenue chère.

 Vous avez des difficultés pour vivre dignement, pour vous nourrir, pour vous soigner, pour éduquer vos enfants ; vous avez des difficultés pour vivre de votre travail, de l’agriculture, de la pêche.

Vous êtes inquiets du chômage et surtout du chômage des jeunes.

Ici à Sassandra, une seule unité industrielle fonctionne sur les trois qui existent dans le Département.

Vous êtes inquiets parce que vous ne pouvez pas dormir tranquille à cause de l’insécurité.

Inquiets aussi, et surtout, parce que vous ne savez pas où va la Côte d’Ivoire.

Lire la suite

jeudi, 04 juin 2009

Gbagbo et les nuits blanches

In Le monde

Le chef de l'Etat vénézuélien, Hugo Chavez, s'est promis de battre son record de 2007 : il avait alors parlé huit heures d'affilée à la radio et à la télévision. Cette fois, sa célèbre émission, "Hello President", doit durer quatre jours, de jeudi à dimanche. "Nous commencerons avec le soleil, a-t-il averti ses concitoyens. Nous aurons probablement un premier épisode pluvieux vers minuit..."

Lire la suite

vendredi, 22 mai 2009

Alain Lobognon: “Les titres des journaux pourraient conduire à un contre-coup fâcheux de l`application de l`APO”

Alain.lobognon.jpg

mercredi 20 mai 2009 - Par Le Nouveau Réveil

La réunion du Cadre Permanent de Concertation (CPC) qui s'est tenue à Ouagadougou le lundi 18 mai 2009, a fait naître un réel espoir au niveau des acteurs politiques et des populations pour une fin définitive de la crise en Côte d'Ivoire marqué par la tenue du premier tour de l'élection du Président de la République le 29 novembre 2009.

Lire la suite

mardi, 12 mai 2009

Présidentielle : Le pacte d’Alassane Ouattara avec les jeunes

mardi 12 mai 2009 - Par Fraternité Matin

Meeting 28.jpgMeeting 25.jpgLe président du Rdr a animé, samedi, un meeting à Yopougon au cours duquel il a expliqué la place qu’occupe la jeunesse dans son projet de société.

Lire la suite

VIVEZ LE MEETING DE YOP AVEC IMAGES INOUBLIABLES

Meeting 25.jpgMeeting 24.jpgL'administration du blog a le plaisir de vous faire revivre les moment d'intense communion entre la jeunesse ivoirienne et son candidat Alassane Dramane Ouattara. Vivez la beauté et la ferveur d'une mobilisation exceptionelle et inédite en Côte d'Ivoire.Meeting 11.jpg  50 000 jeunes réunis à la place Ficgayo pour écouter ADO. QUI dit mieux!

Meeting 21.jpg

Meeting 19.jpg

 

Lire la suite

vendredi, 08 mai 2009

Meeting du 9 mai à yopougon - Hamed Bakayoko (DCC chargé de la jeunesse) : “Nous allons confier la candidature de ADO à toute la jeunesse de Côte d’Ivoire”

HamedBakayokoHamback.jpgLe Directeur central de campagne chargé de la jeunesse du candidat du RDR était, hier, au siège de son parti face à la presse dans le cadre de l’organisation du meeting de la jeunesse qui aura lieu le samedi 9 mai prochain à Yopougon en présence du président du RDR, le docteur Alassane Dramane Ouattara. Nous vous proposons ici l’intégralité de sa conférence de presse.

Lire la suite

mercredi, 06 mai 2009

Au pouvoir depuis 2000 - Comment Gbagbo a tué la jeunesse en 9 ans

Par Le Patriote, 6 mai 2009

Gbagbo 3.gifDis-moi qui est le président de ton pays et je te dirai quel genre de jeune tu es. Alors que dans de nombreux pays africains, les gouvernants tiennent à la jeunesse comme à la prunelle de leurs yeux, en Côte d’Ivoire, les jeunes constituent le dernier maillon de la chaîne. La Refondation au pouvoir depuis bientôt une décennie, a réussi l’exploit de transformer la jeunesse en tout, sauf en une jeunesse responsable. Toutes les structures et infrastructures qui pouvaient leur permettre de se réaliser ont été détruites.

Lire la suite

Interview / Odjé Tiakoré Joseph (ex-président du RJR) à propos de la présidentielle - “ADO est le choix de la jeunesse ivoirienne”

bp_odje.gifAprès avoir dirigé le Rassemblement des jeunes républicains (RJR) pendant 7 longues années, Odjé Tiakoré Joseph a passé le relais à Karamoko Yayoro. Dans cette interview, l’ancien leader des jeunes de la formation politique de M. Ouattara se prononce sur le meeting de ADO qui aura lieu samedi prochain dans la commune de Yopougon et appelle les jeunes Ivoiriens à porter leur choix sur le candidat du RDR.

Lire la suite

Présidentielles 2009/ Moustapha Savané ingénieur des TPE en France aux jeunes Ivoiriens: "Appropriez-vous le programme de ADO"

  Savané moustapha.jpgIngénieur des Travaux Publics, responsable de l`Unité d`Exploitation de la Route d`Orsay à la Direction Interdépartementale des Routes d`Ile de France au Ministère de l`Ecologie, de l`Energie, du Développement Durable et de l`Aménagement du territoire en France, Moustapha Savané est un observateur de la scène politique ivoirienne. Dans cette contribution, cet intellectuel ivoirien appelle les jeunes de son pays à s’approprier le programme de gouvernement du candidat du RDR. «En effet, ADO fait de l’emploi des jeunes, la priorité des priorités et s’engage à créer en 5 ans un million d’emplois avec l’aide de l’Etat et en grand nombre dans le secteur privé» précise-t-il à l’endroit de ses jeunes frères ivoiriens.

Lire la suite

lundi, 04 mai 2009

“Avec ADO, la Côte d’Ivoire sera encore plus agréable”

Remise de fonds Dominique Ouattara/ Sourou Koné aux femmes de Yopougon
“Avec ADO, la Côte d’Ivoire sera encore plus agréable”
(Source: Le Patriote - Publié le: 30/4/2009)

Port Bouët II, « quartier martyr de Yopougon », a connu samedi une animation de fête. Et ce, à la faveur de la remise du Fonds de solidarité Dominique Ouattara à vingt cinq femmes de ce quartier. Au total, c’est la bagatelle somme de 1.250.000 F qui a été distribuée à ces vaillantes femmes (50 000 F par personne) pour entreprendre un commerce.

Lire la suite

Ado soulage les femmes de Tiebissou

Tiébissou : La direction régionale de campagne de ADO soulage 115 femmes - La reine mère de N’Gatta Dollikro à Jeanne Peuhmond : “ADO est le médicament pour la Côte d’Ivoire”

mardi 31 mars 2009 - Par Le Patriote

Lire la suite

Alassane Ouattara Sur Africa 24

Sur Africa 24 / Alassane Ouattara: "Mes rapports avec le Président Gbagbo sont des rapports fraternels et amicaux"



Alassane ouattara Africa 24 : la date de l’élection présidentielle n’est toujours pas connue. Est-ce un motif d’inquiétude pour vous ?

Alassane Dramane Ouattara : Il nous faut des élections. Depuis 2005, nous parlons d’élections, elles ne viennent pas. Les raisons sont multiples. Mais nous avons fait des progrès considérables puisque maintenant nous avons une liste électorale de 6 millions de personnes enrôlées, alors celle de 2000 ne comportait que 5 millions, y compris les personnes décédées et les doubles inscriptions. Donc, c’est un chiffre que je trouve important, c’est une masse critique qui devait nous permettre d’aller aux élections. Il y a encore un certain nombre de choses à régler : la reconstitution des registres d’Etat civil, l’enrôlement des Ivoiriens de l’étranger, la sécurisation du processus. Tout cela est une question de volonté politique. Normalement, si nous décidons d’arrêter l’inscription sur la liste électorale comme cela se fait d’ailleurs dans tous les pays, c’est-à-dire fin avril, quatre mois après, nous pourrions faire les élections, c’est-à-dire, septembre ou octobre au plus tard.

Lire la suite

jeudi, 30 avril 2009

Rebelote à Madagascar

Madagascar : Le gouvernement de transition piétine la liberté d'expression


Une série de décisions prises par la Haute Autorité de Transition (HAT) d'Andry TGV Rajoelina , menace sérieusement la liberté d'expression à Madagascar.

Pour commencer, il y a eu l'arrestation de trois manifestants, notamment de “Razily“, le jeune homme qu'on voyait porter un drapeau sur cette vidéo amateur, avant d'être jeté dans un pick-up et brutalement battu par des soldats.

Lire la suite

mardi, 28 avril 2009

Karamoko Yayoro:“Yopougon a basculé au Rdr”

“Yopougon a basculé au Rdr”, affirme Karamoko Yayoro

 

Par Nord-Sud Qoutidien    

Yayoro.jpgLe sujet principal qui a préoccupé les jeunes républicains samedi à la rue Lepic fut le meeting géant qu`ils organisent le 9 mai à Yopougon pour montrer que cette commune a basculé au RDR.
Apporter la preuve au grand jour que la commune de Yopougon, jadis perçue comme le bastion imprenable du Fpi (Front populaire ivoirien), a choisi la rue Lepic. C`est le sens que veulent donner les Jeunes du Rassemblement des républicains (Rjr) au meeting que leur mentor animera le 9 mai au complexe sportif de la « commune de la joie ».

Lire la suite