topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

jeudi, 24 février 2011

FPI Abobo: A cause des violences, notre Président Gbagbo perd cette guerre

Chers camarades,

nous devons malheureusement vous informer que la situation à Abobo est bien plus grave que vous ne le pensez. Certes, il est vrai que l’agressivité des populations s’est accentuée ces dernières semaines. Ainsi il est en effet devenu dangereux de se déclarer membre du FPI.

manifproado2.jpg



Cependant il est facile de constater que le comportement violent de certains membres des forces de l’ordre et surtout de certains individus armés qui n’appartiennent pas aux forces régulières, humilie et provoque inutilement les populations Abobolaises. Et par peur et par désespoir, nombreux de nos concitoyens se sentent alors obligés de se solidariser avec les rebelles, même s’ils n’ont jamais soutenu Alassane Ouattara(candidat malheureux des dernières élections !).

Ces derniers jours, un nombre croissant d’Abobolais a ainsi été tués, sans qu’il soit possible d’en cerner les raisons. Une dame de 73 ans a par exemple été froidement abattue par une balle dans la tête, il n’y a même pas deux semaines. Il y a quelques jours, un groupe d'enfants dont le plus âgé a à peine 9 ans et qui jouaient au ballon se sont fait tirer dessus. Deux d'entre eux ont été grièvement blessés. Et même des membres du FPI qui ont toujours respecté la République et qui n’ont jamais ressemblé à des rebelles, se font maintenant insulter et violenter !

Tout le monde à Abobo se demande où cette violence aboutira ! N’oublions d’ailleurs pas nos ennemis à l’étranger, qui cherchent avidement des preuves pour nous discréditer et pour nous intimider par leurs tribunaux internationaux.

Nous devons donc vous informer, que cette guerre, justement à cause de ces violences, notre pays est en train de la perdre. Car comme nous l’avons déjà décrit plus haut, ces violences radicalisent seulement les populations, qui se sentent presque obligées de réagir. Alors que même à Abobo, une grande partie des habitants ne souhaite pas être dérangée par la politique. Et veut simplement vaquer à ses occupations. Mais aujourd’hui, soyons sincère, la République n’arrive plus à s’imposer à Abobo, car nos compatriotes n’en peuvent plus !

Nous espérons fortement que cette lettre vous influencera dans vos prochaines décisions. Nous savons aussi que –même si par patriotisme beaucoup hésitent d’en parler ouvertement- dans d’autres quartiers, nos militants sont également frustrés par ces interminables violences ! Alors que tout le monde attend que notre Président Laurent Gbagbo puisse enfin démarrer son programme !

Nos très sincères salutations.

FPI Abobo

http://www.ddcabobo.org/ddc/index.php?option=com_content&view=article&id=353%3Afpi-abobo-a-cause-des-violences-notre-president-gbagbo-perd-cette-guerre&catid=46%3Aactualite&Itemid=156

Commentaires

on recolte se k on sème

Écrit par : tapé beatrice | mardi, 01 mars 2011

Les commentaires sont fermés.