topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

mercredi, 08 décembre 2010

soro:Gbagbo est un dictateur!

Gbagbo est "un dictateur", accuse Soro

soro-et-gouvernement3.jpgLe président sortant de Côte d`Ivoire, Laurent Gbagbo, est "un dictateur" et la communauté internationale doit le faire partir, estime Guillaume Soro, Premier ministre d`Alassane Ouattara, l`autre président proclamé du pays, dans une interview mercredi au journal français.

Le Parisien.



"Gbagbo est non seulement un tricheur, mais un dictateur. Quiconque n`accepte pas le jeu démocratique, le verdict du peuple et le résultat des élections est un dictateur", déclare M. Soro, qui a réuni lundi à Abidjan son gouvernement alors que M. Gbagbo a formé mardi sa propre équipe.

"J`espère pourvoir compter sur la capacité de tous les défenseurs de la démocratie, des Africains comme de la communauté internationale, pour imposer à Gbagbo de céder le pouvoir comme hier les Etats-Unis l`ont fait avec Charles Taylor au Liberia", ajoute M. Soro, qui était Premier ministre du président sortant depuis 2007.

Laurent Gbagbo a formé mardi un gouvernement de combat pour mettre en échec son rival Alassane Ouattara, l`autre président proclamé de la Côte d`Ivoire, ignorant la communauté internationale qui le pousse vers la sortie, à l`image de la Communauté économique des Etats d`Afrique de l`Ouest (Cédéao).

"Gbagbo a bien compris que la communauté internationale a toujours été hésitante et vacillante face à l`application de ses résolutions", juge encore M. Soro, chef de l`ex-rébellion des Forces nouvelles (FN) qui tient le nord du pays depuis 2002.

"Nous ne voulons pas la partition. C`est pourquoi nous appelons la communauté internationale, tout comme les Africains et les Ivoiriens à
rétablir la démocratie en Côte d`Ivoire en installant M. Ouattara au pouvoir", insiste-t-il, jugeant qu`il y a des "risques réels" d`embrasement du pays.

Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara revendiquent tous deux la victoire à la présidentielle du 28 novembre. M. Ouattara a été donné vainqueur par la Commission électorale indépendante (CEI) avec 54,1% des suffrages, avant que le Conseil constitutionnel, acquis à M. Gbagbo, n`invalide ces résultats et le proclame président avec 51,45%.

Commentaires

Si Gbagbo est un dictateur, quel qualificatif conviendrait à lui SORO qui a obtenu le poste de premier ministre de la Côte d'Ivoire grâce au sang innocent de nombreux ivoiriens. Pensait-il que LMP aurait passé sous silence les fraudes massives qui ont lieu en zones CNO pour donner la présidence de la Côte d'Ivoire au burkinabé mossi Dramane?
Jamais!

Écrit par : oscar48 | mercredi, 08 décembre 2010

je suis pour democratie

Écrit par : coulibaly bintou | mercredi, 08 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.