Déférés jeudi devant un tribunal des flagrants délits pour "outrage à des morts", les touristes, âgés de 25 et 29 ans, ont finalement été innocentés. Ils ont plaidé leur bonne foi en affirmant avoir trouvé les crânes dans une boutique de Mykonos et les avoir achetés 25 euros pièce.

La même source n'a pas précisé s'ils pensaient acheter des cranes véritables ou des reproductions.

Les Américains, qui résident en Californie, ont été arrêtés mercredi à l'aéroport d'Athènes, d'où ils s'apprêtaient à quitter la Grèce, après qu'une de leurs valises eut révélé son contenu macabre au passage au scanner.

La police a lancé des recherches pour retrouver les vendeurs de crânes à Mykonos, haut lieu du tourisme festif grec, et déterminer l'origine de ces restes humains, selon l'agence de presse grecque Ana.