topblog Ivoire blogs

dimanche, 05 septembre 2010

Attaqque contre: ADO Les mensonges de Sokouri Bohui

Mlle DEMBELE Salimata Porte-parole d’ADO pour la jeunesse met les pendules a l'heure.

Dembele.jpg

Attaques répétées contre Alassane Ouattara : Les mensonges de Sokouri Bohui.

Comme tous les vendredis, le Robot menteur de la « refondation » est resté égale à lui-même. Même dans le mensonge, Sokouri Bohui n’arrive pas à convaincre les ivoiriens tellement son mensonge est truffé de contre-vérités. Comme on le dit communément, « le crime n’est jamais parfait » et les mensonges de « ce criminel » Sokouri Bohui sont toujours rattrapé par la vérité.



Sokouri Bohui a osé insulter les ivoiriens, en présentant Gbagbo en ses termes « cet homme a montré qu’il est un homme exceptionnel reconnu comme tel dans toute l’Afrique et même dans le monde entier avant et pendant la crise que traverse notre pays ». Oui, je suis d’accord pour une fois avec Sokouri Bohui quand il dit que Monsieur Gbagbo est un homme « exceptionnel ». Je me souviens que c’est en 1990 que j’ai sus, pour la première fois, avec Gbagbo face à Houphouët Boigny qu’on pouvait insulter une vieille personne sans être intimidé. Oui, il faut vraiment être exceptionnel et Monsieur Gbagbo l’a fait devant quelqu’un qui avait l’âge de son père. Il faut vraiment être exceptionnel pour dire une chose le matin et dire le contraire l’après midi. Il faut vraiment être exceptionnel pour dire qu’on est historien et être toujours entrain de falsifier l’histoire. Il faut être vraiment un être exceptionnel pour comme le fait Monsieur Gbagbo, être froid devant les souffrances des ivoiriens et s’en moquer comme il le fait, dans le simple but de ses maintenir au pouvoir. Oui, Gbagbo est un homme exceptionnel et c’est cette exception qui l’a rendu aussi tristement célèbre. Il est tellement tristement connu de tous, qu’aucun Chef d’Etat Africain n’a osé répondre à son invitation pour le cinquantenaire de notre pays. Sa sombre célébrité n’a pas manqué de dépeindre sur son entourage et nous avons été tous témoins du traitement qu’a subit Affi N’Guéssan, Président de son Parti (le FPI) en partance pour les Etats-Unis.

Ce soi-disant intellectuel du FPI, dans sa mission de diaboliser le RDR et son Président va dans ses mensonges jusqu’à dire que « depuis le coup d’Etat de 1999, ce parti (parlant du RDR) a pris la Côte d’Ivoire en otage en érigent la violence en mode d’accession au pouvoir ». A-t-on besoin de rappeler à Monsieur « élections » du FPI comment son « bagnon » aux mains plaines de sang des ivoiriens a pris le pouvoir ? a-ton besoin de remuer le couteau dans les plaies des parents de ses victimes et de rappeler aux ivoiriens cette période tragique marqué par cette expression de Monsieur Gbagbo « milles morts à droite, mille morts à gauche, moi j’avance » ? N’est-ce pas cette FESCI, qui créée par Monsieur Gbagbo a décapité des étudiants et qui continue en tant que milice d’endeuiller des familles en longueur de journée ? Sokouri Bohui a-t’il oublié le charnier de Yopougon, les tueries des 24 et 25 mars 2002 ? J’invite Sokouri Bohui à regarder autour de lui et autour de son cher candidat aux élections. Il se rendra compte que les acteurs du coup d’Etat de 1999 et de tous les autres coups après 1999 sont autour de lui. Il se rendra également compte que SORO Guillaume, ex-Secrétaire Général des Forces Nouvelles et actuel Premier Ministre de Monsieur Gbagbo Laurent a été Secrétaire Général de la FESCI créée et entretenue par Monsieur Gbagbo Laurent. Aussi, pas besoin de rappeler que le nommé « Blé la marchette » est à ce jour Directeur National de Campagne chargé de la jeunesse du Candidat Gbagbo Laurent. Si après tout ça, Sokouri Bohui a le courage de dire le RDR a pris la Côte d’Ivoire en otage, c’est qu’il est véritablement animé d’une mauvaise foi indescriptible, critique et chronique.

Le Candidat OUATTARA fait tellement peur au FPI et son « Monsieur élections » qu’ils n’a même plus honte de s’établer leurs carences et leur manque d’argument en mettant en place toute une stratégie de dénigrement malpropre pour cacher le fait qu’il n’ont pas de programme et de projet de gouvernement a proposer aux ivoiriens. C’est justement ce qui justifie cet acharnement contre cet honnête citoyen, sensible aux souffrances des ivoiriens, et capable de donner un souffle nouveau à la Côte d’Ivoire détruite pour « la refondation ».

Et, dans ce jeux de rôle dans une scène théâtrale male conçu avec des acteurs aussi médiocre que leur metteur en scène, « chacun à un rôle bien défini » comme le dit l’acteur qui joue si mal son rôle de menteur attitré, de falsificateur de l’histoire réelle et qui se rend même pas compte qu’il expose ses carences et ses tares.

Mais sachez, Monsieur Sokouri Bohui, que les ivoiriens ne sont aussi dupes que vous le croyez. Vous n’avez même pas eu un simple gène à fortiori une petite honte à vous comporter en marionnette ou en robot à la solde du FPI, prêt à réciter sans réfléchir votre haine et votre jalousie de n’avoir pas pu avoir le privilège comme Alassane Dramane OUATTARA, d’être sollicité au plan international. Mais hélas, n’est pas convoité au plan national qui veut, mais qui a les capacités et les compétences requises pour retenir l’attention et la confiance internationale.

Monsieur « le Robot du FPI », vous osez accuser les gens sans aucune preuve. Savez-vous que vous pourriez répondre devant la justice de vos accusations erronées et sans preuve contre l’honnête citoyen Alassane Dramane OUATTRARA pour l’avoir traité de « faussaire » ? Ah, j’oubliais que vous étiez au dessus de la loi et de la justice. Mais, pour votre propre gouverne, sachez que Alassane Dramane OUATTARA n’a jamais été cité dans un scandale malgré les hauts postes qu’il a occupé au plan international. Bien au contraire, ce prestigieux Monsieur reconnu pour sa rigueur son dévouement et sa probité est cité en exemple partout ou les valeurs humaines ont un sens. Par contre vous, vous avez été cité, parmi tant d’autres, par vos propres paires de tricher avec les résultats des concours pour insérer dans la fonction publique qui n’en ont pas le droit.

Je ne vous apprends rien comme je n’apprend rien aux ivoiriens en disant que c’est bien le FPI et à sa tête son candidat qui sont les vrai faussaires et qui pour des raisons politiciennes et pour de l’argent sacrifient tous les jours des pauvres innocents, qui ont déversé les déchets toxiques dans le pays, qui ont tué l’école ivoirienne, qui achètent les diplômes et calcifient les résultats des examens en concours au détriment des vrais admis et qui, pour se maintenir au pouvoir spolient des milliers d’ivoiriens de leur nationalité pour les rendre apatrides dans leur propre pays.

Monsieur Sokouri Bouhui, comment peux –ton choisir un vendredi, jour saint, même si vous n’êtes pas musulman pour tenir de tels mensonges ? J’oubliais que vous n’avez pas la crainte de Dieu… mais, sachez que les ivoiriens sont fatigués de vous et de vos mensonge, votre disque est raillé.

Mlle DEMBELE Salimata
Porte-parole d’ADO pour la jeunesse

Les commentaires sont fermés.