topblog Ivoire blogs

jeudi, 02 septembre 2010

Redecouvrir Mme Dominique Ouattara

Qui est Dominique Ouattara ?

1815361836.gif

Derrière chaque grand homme se trouve une grande dame, dit-on. Cela se vérifie aisément. Inconditionnel soutien de son mari, le géant des finances internationales et premier opposant de Côte d`Ivoire, Alassane Ouattara, Dominique Folloroux est avant tout une femme d`affaires.

Elle prend les rènes de la société immobilière Aici en 1979, et gère les biens immobiliers de très hautes personnalités, dont feu de Président Félix Houphouët-Boigny, le Président Omar Bongo Odimba du Gabon, etc.


 
Tout en implantant des agences en Côte d`Ivoire, puis en France, elle rachète en 1996 les franchises de Jacques Dessange aux Etats-Unis. Le groupe qu`elle a fondé emploie aujourd`hui près de 250 personnes sur trois continents. Cette habituée des pages people met à profit ses relations et crée en 1998 Children of Africa, une fondation pour la promotion sociale de l`enfance en Afrique, parrainée par la princesse Ira de Fürstenberg.

Epouse d`un homme public et mère de deux enfants, Dominique OUATTARA est aussi une femme active, Chef d`entreprise.

Le groupe qu`elle a fondé il y a deux décennies, emploie aujourd`hui plus de 250 personnes sur les trois continents.

Président Directeur Général de la société AICI depuis 1979, devenue depuis Groupe AICI International, elle a ouvert successivement une agence AICI à Yamoussoukro, des antennes à Bouaké, San Pedro et Jacqueville.

En 1989, Dominique OUATTARA part à la conquête de l`Europe en créant une agence AICI à Paris, dans le 16ème arrondissement. Cette agence, située avenue Victor Hugo, devient rapidement la vitrine du Groupe AICI en Europe. La même année, elle accède à la pleine reconnaissance de ses pairs en étant élue Présidente d`Honneur de la Chambre Syndicale des Agents Immobiliers de Côte d`Ivoire (CSDAIM).

div style="text-align: center">COUPLE Ouattara%20(Large).jpg

Suivent, en 1991, la création d`une agence à Cannes qui est aujourd`hui l`une des plus performantes de la région, et en 1993, un cabinet de gestion de Syndic de copropriétés à Paris qui gère plus de 200 immeubles parisiens.

En 2001, une nouvelle agence AICI voit le jour au Gabon, à Libreville, pays phare de l`Afrique Centrale. En février 2006, AICI International s`installe à Ouagadougou, au Burkina Faso, pays où la demande d`expansion devient de plus en plus forte.

Parallèlement à la poursuite de ses activités dans le domaine immobilier, Dominique OUATTARA devient en 1996 President & CEO d`EJD inc., société qui gère l`Institut Jacques DESSANGE basé à Washington. Celui-ci est aujourd`hui un des endroits les plus fréquentés de la capitale américaine. Mme OUATTARA aquiert en 1998 les franchises Jacques DESSANGE aux Etats-Unis. Elle devient alors la Présidente de la compagnie " French Beauty Services " à Washington DC, regroupant toutes les franchises Jacques DESSANGE du pays : salons de coiffure, instituts de beauté, école de coiffure, distribution des produits Jacques DESSANGE. Le Groupe se développe et représente aujourd`hui un des actifs les plus prometteurs du groupe Jacques DESSANGE.

Femme de cœur

Simultanément à sa vie de chef d`entreprise, Dominique OUATTARA met ses compétences au service des enfants d`Afrique. Tout d`abord, depuis 1980, elle effectue des missions humanitaires en Côte d`Ivoire auprès des populations défavorisées du pays. Le mouvement prend de l`ampleur, et en 1998, elle décide d`officialiser ses actions en créant la Fondation Children of Africa pour les enfants d`Afrique.

A partir de là, Dominique mettra sur pied une véritable organisation multinationale, qui regroupera des dizaines de personnes bénévoles, désireuses elles aussi, de soulager les enfants les plus démunis, sur le continent africain.

Elle demandera à son amie, la Princesse Ira de Fürstenberg, d`en être la marraine, et de l`aider à mobiliser les bonnes volontés pour recueillir des fonds lors des soirées de bienfaisance.

A travers sa fondation, Dominique ne cesse de rechercher le bien être des enfants du continent en leur apportant assistance, écoute et affection.

Elle mobilise chaque année de nombreux donateurs acquis à sa cause pour aider les enfants d`Afrique.

Distinctions honorifiques

Groupe AICI.jpg



Parmi les 10 personnalités sélectionnées a travers le monde, Dominique Ouattara a reçu à Paris le 14 décembre 1999 le prix des " Best 99 " pour son action en faveur des enfants d`Afrique et du travail qu`elle a accompli par le biais de sa Fondation.



Curriculum Vitae
Epouse d`un homme public et mère attentive de deux enfants.
Chef d`entreprise.
Président Directeur Général de la société AICI Abidjan depuis 1979, devenue depuis Groupe AICI International. Le groupe emploie aujourd`hui près de 250 personnes sur trois continents.

En 1989, Dominique OUATTARA part à la conquête de l`Europe, en créant une agence à Paris, dans le 16ème arrondissement.
La même année, elle est élue Présidente d`honneur de la Chambre syndicale des agents immobiliers de Côte d`Ivoire (CSDAIM).
En 1991, elle ouvre une agence à Cannes.

En 1993, elle lance un cabinet de gestion de Syndic de copropriétés à Paris qui gère plus de 200 immeubles parisiens.

Lorsque son époux est nommé au Fonds Monétaire International (FMI), à Washington DC, Dominique OUATTARA devient en 1996 Président & CEO d`EJD inc., société qui gère l`Institut Jacques Dessange basé à Washington. Elle devient ensuite Présidente de la compagnie "French Beauty Services" à Washington, DC, regroupant toutes les franchises Jacques DESSANGE aux USA : salons de coiffure, instituts de beauté, écoles de coiffure, distribution des produits Jacques DESSANGE.
En 1998, Dominique OUATTARA crée la fondation CHILDREN OF AFRICA, destinée à promouvoir les actions sociales pour l`enfance en difficulté et subventionner les associations d`utilité publique.

Le 11 avril 2000, Mme Dominique Ouattara reçoit à Venise, en Italie, le prix "The Leading Women Entrepreneurs of the World", récompensant 40 femmes d`affaires choisies à travers le monde pour leurs compétences et leur savoir faire à la tête d`une entreprise
En 2001, une nouvelle agence AICI voit le jour au Gabon, à Libreville, pays phare de l`Afrique Centrale.

Au cours des dernières années, CHILDREN OF AFRICA a recueilli des fonds de généreux donateurs ayant servi à financer plusieurs projets en Côte d`Ivoire, au Gabon, à Madagascar, en République de Centrafrique, au Burkina Faso.

En Côte d’Ivoire, il s’agit de :
La construction et la gestion de deux centres à Abidjan, l’un pour l’hébergement et l’éducation d’enfants abandonnés, l’autre pour l’éducation d’enfants bénéficiant encore d’une stucture familiale minimale.

· La construction d’une école à Kong.
· La rénovation d’une maternité à Guiberoua.
· La fourniture d’équipement et de matériel scolaire pour des écoles situées à Boundiali et Yamoussoukro.

· Des campagnes de vaccination pour les populations rurales.
Au Gabon, la fondation prend en charge :
· Le démarrage de la construction d`un centre pour l`éducation et l`amélioration des conditions de vie d`enfants de la rue, à Libreville.
· L`envoi de 350 cannes blanches.
Des dons ont aussi été envoyés à des organisations non-gouvernementales.

A Madagascar CHILDREN OF AFRICA s`est consacré à la construction d`une bibliothèque pour les enfants démunis du centre Akamasoa du Père PEDRO OPEKA.

En République de Centrafrique, la Fondation a donné une subvention à un centre d`accueil, pour les enfants de la rue, situé à Bangui.

Au Burkina Faso, la Fondation a fait un don à un centre d`accueil pour les bébés orphelins ou abandonnés, situé à Ouagadougou.


Bibliographie / Discographie

Parmi 10 personnalités sélectionnées à travers le monde, Mme Dominique Ouattara a reçu à Paris le 14 décembre 1999 le prix des "Best 99" pour son action en faveur des enfants d`Afrique et du travail qu`elle a accompli par le biais de sa Fondation.


Dominique Ouattara parle de ses affaires

In Sidwaya du mercredi 28 juin 2006.


Parmi vos nombreuses activités, laquelle vous passionne le plus ?
Dominique Ouattara : Tout d’abord, je crois qu’en affaires, il faut beaucoup de passion et de persévérance dans ses entreprises quelles qu’elles soient. En ce qui me concerne, il est évident que l’activité qui me séduit le plus est celle que je connais le mieux : l’immobilier.

Comment se porte l’immobilier d’une façon générale en Europe, et plus particulièrement à Paris, siège de votre groupe ?
D.O. : Dans le monde en général, l‘immobilier connaît une hausse constante, tant pour la valeur des biens à acquérir que pour le taux des loyers. En ce moment à Paris, les prix d’acquisition augmentent de 10 à 15 % chaque année (en 2005, à Paris, la progression a été de 14 %) et les loyers des capitales européennes atteignent des records de hausse en constante progression. Il est donc à noter que la valeur d’un bien acquis dix ans auparavant par exemple, peut doubler si le choix a été judicieux.

Quelle est la situation de l’immobilier en Afrique ?
D.O. : En Afrique, l’immobilier se porte bien à condition que le pays soit stable sur le plan politique. A la différence de l’Europe et des Etats-Unis, le retour de l’investissement en Afrique se fait avec une plus grande rapidité. En effet, un bien acquis en Afrique pourra être remboursé en dix ou quinze ans par le biais des loyers (10% de rentabilité par an). En Europe, il faudra une période beaucoup plus longue (environ 5% de rentabilité par an).

Et ces temps-ci, c’est le Burkina qui vous attire ...
D.O : Il est clair que le Burkina Faso devient de plus en plus attractif en Afrique de l’Ouest. La qualité de grands travailleurs des Burkinabé est partout reconnue. A cette réputation s’est ajoutée la politique de développement souhaitée par le gouvernement, qui inspire confiance aux investisseurs et leur donne envie de s’installer au Burkina. Bien entendu, il reste encore certaines choses à améliorer dans plusieurs domaines, comme d’ailleurs dans la plupart des pays en développement ; mais on constate aisément que les choses bougent, le pays avance à grands pas. Et nous ne sommes pas les seuls à en faire le constat. Jugez-en à la liste de toutes ces grandes entreprises et institutions qui viennent s’implanter au Burkina Faso.

Pourquoi avoir ouvert une agence à Ouagadougou ?
D.O. : Notre présence au Burkina Faso répond à une étape dans le développement de notre entreprise. En Afrique, après Abidjan, Yamoussoukro et Libreville, nous avons pensé qu’une agence immobilière d’expérience pourrait être appréciée au Burkina Faso. Notre expertise dans les différents domaines de l’immobilier pourrait être utile d’une part, aux Burkinabé, qui ont depuis toujours, un souci traditionnel de la propriété foncière, et d’autre part, faciliter l’installation des nouveaux investisseurs dans le pays.

Quelles activités offrez-vous aux Burkinabé ?
D.O. : La gamme des produits et services est large : Parlons d’abord de la transaction Nous accompagnons la personne désireuse d’investir dans le choix d’un bien aux meilleures conditions, en lui apportant toute l’assistance nécessaire. Pour la vente d’un patrimoine, le principe est le même et part de l’estimation du bien à la signature chez le notaire au moment de la cession. Pour la location, si cette personne souhaite louer son bien, nous pouvons trouver un locataire sérieux et nous charger de toutes les formalités administratives nécessaires. Les travaux d’entretien, le paiement des impôts et taxes ainsi que le recouvrement des loyers font partie de notre mission. C’est ce que nous appelons la gestion. Le syndic de copropriété consiste à assurer la gestion des parties communes d’un immeuble appartenant à plusieurs personnes. Ce travail fait appel à des compétences juridiques, financières et techniques qui doivent être confiées à de vrais professionnels. Enfin, le conseil immobilier est donné à toute personne pour l’évaluation d’un bien, soit à la vente soit à la location, ainsi que dans tout autre domaine souhaité (rénovation, remise en état, etc...)
Qui peut s’adresser à votre agence ?
D.O. : Toute personne ayant des questions immobilières à traiter, aussi bien propriétaires que locataires. Notre agence de Ouagadougou pourra les renseigner sur des biens au Burkina ou dans d’autres pays puisque notre vocation est internationale. L’une des activités de l’AICI est le conseil immobilier.
Quel conseil donneriez vous à un nouvel acquéreur ?
D.O. : Il n’est pas toujours aisé de mener ses propres activités et gérer en même temps ses biens immobiliers de façon efficace. Par ailleurs, les voies traditionnelles par amitié ou bénévolat laissent des situations confuses. Il vaut mieux confier son patrimoine à des professionnels pour conserver la valeur de son bien et être certain que toutes les formalités sont faites dans les règles de l’art. Je considère qu’aujourd’hui, le meilleur placement financier reste la pierre et voici le conseil que je pourrais donner à ceux qui en ont la possibilité : achetez un appartement, un terrain ou une villa : c’est un investissement sûr pour votre avenir.


Commentaires

Pour moi , Mme Dominique Ouattara est un modèle ou mieux , le modèle .

Écrit par : Malick | samedi, 26 mai 2012

Les commentaires sont fermés.