topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

jeudi, 25 février 2010

Cei:Qui remplacera MAMBE?

Commission électorale indépendante (Cei) : Le probable remplaçant de Robert Mambé

Soro.jpgLe long feuilleton de la Commission Electorale Indépendante pourrait prendre fin ce jeudi, avec la mise sur pied d`une nouvelle équipe à la tête de l`organe chargé d`organiser les élections. Si Mambé devait partir, qui le remplacerait ? Voici le profil de son probable successeur.


Après plus d`un mois de suspense et de tension, la CEI pourrait connaître ce jeudi une nouvelle tête dirigeante. Sur les principes requis par les différents accords de Pretoria à Ouagadougou et parrainés par la Communauté internationale. Ce qui veut dire que la nouvelle mouture de la CEI ne sera nullement différente de l`ancienne. Ce qui pourrait varier quelque peu, ce sont les hommes proposés par les différentes parties.

Et comme il est dit dans ces accords, ce sont ces hommes et ces femmes qui vont élire le président. Quel pourrait être ce nouvel homme si Robert Beugré Mambé devrait partir ? D`abord, cet homme devrait réunir les qualités de probité, d`équité, de droiture, d`humilité et de travailleur incorruptible que tous avaient reconnu en Mambé.

 Ensuite, l`homme devrait être à la fois attentif et très ferme. Dans la foulée de la crise, au lieu du seul Robert Mambé, comme demandé par le camp présidentiel, c`est tout le présidium de la CEI qui est tombé.

Ce présidium se composait de M. Mambé Beugré Robert, Président (PDCI-RDA) ; M. GOMIS Jean-Baptiste, Vice-président (RDR) ; M. Alain Dogbou, Vice-président (FPI); M. SINA Bakary, Vice-président (MFA) et Mme TRAORE Fatoumata, Vice-président (Forces Nouvelles).

Ce sont ces hommes et femmes qui devraient être remplacés dès ce jeudi. Chacun des partis et groupements politiques que sont le PDCI-RDA, le RDR, le FPI, l`UDPCI, le MFA, le PIT, l`UDCY et la composante Forces nouvelles doit, de ce fait, se faire à représenter comme il se doit et selon le quota bien précis, par des membres qu`il aura choisis.

La refonte voulue par le FPI et le camp présidentiel n`aura pas lieu. Qui sera donc élu président de la CEI ? Des tractations ont eu lieu et qui donneront les résultats aujourd`hui.

 Est-ce un poste qui convient aujourd`hui aux Forces nouvelles tel que le laissent entendre certaines indiscrétions ? Les mêmes langues soutiennent qu`aujourd`hui, Soro et les Forces Nouvelles, qui ne sont candidats, ne cracheraient pas sur la présidence de la CEI. si la recomposition de la CEI doit respecter les normes des différents accords et que l`esprit qui a jusque-là prévalu au sein des partis politiques signataires devrait demeurer, la présidence de la CEI devait à nouveau revenir au PDCI-RDA pour le compte du RHDP.

 A tout point de vue, le RHDP de par sa position et de par sa richesse en hommes et en compétences devrait reprendre la présidence de la CEI, avec le PDCI-RDA. Le RHDP + FN ont 16 membres, la camp présidentiel en a 6.

Reste à savoir qui sera ainsi présenté et élu ? Les textes de la CEI disent qu`en cas de remplacement des membres de la commission centrale, le parti qui a la présidence, conserve la présidence, sans autre condition. Attendons de voir.

Eddy PEHE

Les commentaires sont fermés.