topblog Ivoire blogs

vendredi, 08 janvier 2010

CAN 2010 - Drogba ne rêve que de ça

Eurosport - ven, 08 janv 12:30:00 2010

Pour sa troisième CAN, Didier Drogba rêve de remporter un trophée avec la Côte d'Ivoire. Conscient que l'horloge tourne, l'attaquant de Chelsea espère guider les siens vers les sommets. Car à 31 ans, les occasions de briller en sélection vont être de plus en plus rares.

FOOTBALL 2009 2010 Ivory Coast Didier Drogba - 0



Didier Drogba ne rêve que de ça. L'Ivoirien court toujours après un sacre continental, qu'il a touché du doigt en 2006 avec une défaite en finale. A bientôt 32 ans, le temps ne joue pas en sa faveur. Et il le sait : il est temps d'atteindre son but en Angola. Histoire de dépoussiérer une armoire à trophée qui reste vide sur le plan international. Il y croit d'ailleurs dur comme fer. "On va tout faire pour aller chercher la coupe", explique-t-il au site Afrique Avenir. A première vue, tout est réuni pour qu'il réussisse à toucher son Graal en sélection. Dans son sillage, la Côte d'Ivoire possède les armes pour y arriver avec des joueurs de classe internationale et de l'expérience. Mais voilà, Drogba va aussi devoir trouver le moyen de mettre un terme à cette malédiction avec son pays.

Depuis quelques années maintenant, les Elephants sont à chaque fois présentés parmi les favoris de la CAN. Mais lors des deux dernières éditions, l'Egypte est venue se dresser sur leur passage. En finale lors de l'édition 2006 (0-0 puis défaite aux tirs au but) puis en demi-finales en 2008 (4-1), les Pharaons ont dompté les coéquipiers de Didier Drogba. Aujourd'hui, un nouvel échec serait un crève-cur pour l'ancien Marseillais. S'il est toujours le premier à aller au combat que ce soit en club ou en sélection, l'attaquant des Blues, adulé dans son pays, est très attaché à son équipe nationale.

Des inquiétudes

Pour le natif d'Abidjan qui a grandi en France, la sélection, c'est sacré. "Etre celui qui, parmi 20 millions d'Ivoiriens, porte le maillot et représente le pays, il y a de quoi être fier, il y a de quoi se sentir porté", explique celui qui a inscrit le premier but ivoirien de l'histoire dans un Mondial, contre l'Argentine en 2006. Il ne raterait d'ailleurs pour rien au monde une compétition internationale. Signe de sa motivation, il avait avancé la date de son opération à un genou en 2008 pour arriver dans les meilleures conditions possibles au Ghana.

Cette année, il n'a pas rencontré les mêmes soucis. Mieux encore, il tourne à plein régime. Le fer de lance de la Côte d'Ivoire a déjà marqué 14 buts en championnat et 3 en Ligue des champions. Idéal avant de débuter cette CAN ? Pas vraiment. S'il a eu une alerte en décembre, la répétition des matches l'a un peu usé. Et il y a quelques inquiétudes quant à son état physique : "Nous sommes concernés par le physique de quelques joueurs, notamment Drogba, qui a disputé tant de rencontres. C'est impossible de jouer tous les trois jours. C'est trop demander pour des joueurs comme Drogba. C'est un humain pas une machine", a expliqué Vahid Halilhodzic, l'entraîneur ivoirien, dans le Daily Express.

Quoiqu'il en soit, le meilleur footballeur africain de l'année 2006 se donnera comme toujours à 100%. Car il sait que son équipe aura besoin de son activité débordante: "La CAN va très difficile. Beaucoup de personnes nous attendent. Beaucoup d'Ivoiriens espèrent la coupe. On la veut profondément. On a presque tout aujourd'hui, mais ça ne va pas être facile". En clair, la Côte d'Ivoire peut comme toujours compter sur un Drogba ambitieux. Et on le comprend. Sa fenêtre de tir se réduit année après année pour ramener un trophée que les Ivoiriens attendent depuis 1992. Il l'a déjà dit : sa troisième CAN pourrait être la dernière. Et si la Coupe du monde se profile, c'est en Angola qu'il possède le plus de chances d'assouvir sa soif de titres. La quête commence lundi avec un match contre le Burkina Faso.

Glenn CEILLIER / Eurosport

Les commentaires sont fermés.