topblog Ivoire blogs

mardi, 22 décembre 2009

Fabuleux Yaya Touré

Football-FC Barcelone : La fabuleuse saison de Yaya Touré


yaya.JPGYaya Touré et le FC Barcelone se sont fait peur samedi lors de la finale du Mondial des Clubs devant l’Estudiantes de la Plata mais ont trouvé les ressources pour revenir au score et s’offrir, après prolongation, leur 6è titre de la saison. Un record !


lundi 21 décembre 2009 - Par Nord-Sud

2009 restera une année faste pour Yaya Touré et le Barça. Pour l’Ivoirien, il a d’abord fallu conquérir l’Espagne. Ce fut ensuite le tour de l’Europe. Et depuis samedi, il est sur le toit du monde. Une année sans faute ! En s’imposant samedi à Abu Dhabi devant les Argentins d’Estudiantes de la Plata en finale de la Coupe du monde des clubs (2-1), Yaya Touré et le Fc Barcelone ont réalisé le Grand Chelem et terminent l’année en beauté.

C’est surtout la première fois dans leur histoire que les Blaugrana obtiennent ce titre. Mais plus que tout, il s’agit de la 6è couronne majeure du club phare de la Catalogne cette année. Tenez, Yaya Touré et ses coéquipiers ont raflé tour à tour le titre de champion d’Espagne, la Coupe d’Espagne, la Supercoupe d’Espagne, la Ligue des champions, la Supercoupe d’Europe et le Mondial des clubs.

Rappelons que ce dernier titre était le seul qui manquait encore au palmarès du club. Lionel Messi a encore posé sa patte de Ballon d’or, avec un but décisif.

Toujours aussi présent dans le jeu de sa formation et à l’aise techniquement, Yaya Touré n’a pas déçu. Face au redoutable Juan Sebastian Veron, toujours bon pour le service, le fils de Mory Touré a fermé les espaces et bloqué les offensives argentines. Aux côtés de Xavi, Bousquets, Messi, Pedro et autres Kéita, il a été intraitable.

Une bonne nouvelle pour Vahid Halilhodzic à quelques jours de la Can angolaise. Contraint de disputer la 15è journée de Liga (en retard) le 3 janvier 2010 contre Villarreal, Yaya Touré pourrait toutefois rater une bonne partie de la préparation avec les Eléphants.


Guy-Florentin Yaméogo

 

Les commentaires sont fermés.