topblog Ivoire blogs

mercredi, 25 novembre 2009

Mmme Bedie et la liste electorale

Juste un sourire pour ce cas non anodin mais anodin. C'est l'oueuvre des prouesses de l'Ins version FPI.

Liste électorale provisoire : Voici pourquoi Mme Bédié n`y figure pas

mercredi 25 novembre 2009 - Par Le Nouveau Réveil

images.jpgLongtemps attendue après le traitement des données informatiques à la suite de l'enrôlement et du recensement électoral, la liste électorale provisoire est enfin disponible en format papier.

Depuis dimanche, les Abidjanais courent les centres de collecte pour procéder à la vérification de leur inscription. A l'intérieur du pays, cette opération est entrée dans sa phase active au lendemain de l'affichage de la liste dans la capitale économique.

Les fortunes sont diverses. Beaucoup, avec joie, constatent que leurs nom et prénoms sont correctement inscrits. Par contre, d'autres découvrent avec étonnement qu'ils figurent sur la liste des personnes à problème.

C'est le cas de la présidente de l'Ong "Servir", Mme Henriette Konan Bédié.


Plusieurs journaux de la place ont, dans leur édition d'hier, relaté qu'elle a été recalée.

Pis, que sa filiation n'a pu être croisée sur aucun fichier historique. La raison de son absence sur la liste provisoire est toute simple. L'épouse du président Henri Konan Bédié, en effet, porte le nom Bédié née Koizan Henriette.

C'est ce nom qu'elle a sur tous ses documents administratifs. C'est sous ce nom en outre qu'elle est inscrite sur le fichier de 2000, l'un des documents de base du croisement qui a été fait.

Or, Mme Bédié, dans son centre au lycée sainte Marie de Cocody, a été inscrite sous le nom Mme Konan, née Koizan Henriette, persuadé que le nom de famille de son époux est Konan au lieu de Bédié.

Naturellement, Mme Konan née Koizan Henriette n'est pas Mme Bédié née Koizan Henriette. Et comme il fallait s'y attendre, les différents croisements effectués n'ont pu la repérer sur les fichiers historiques. Mais depuis hier matin, la Cei locale a été saisie et les rectifications idoines ont été apportées.

Les commentaires sont fermés.