topblog Ivoire blogs

lundi, 09 novembre 2009

Côte d’ivoire - présidentielle : Gbagbo viserait octobre 2010

Côte d’ivoire - présidentielle : Gbagbo viserait octobre 2010

Koaci.com Abidjan - Laurent Gbagbo veut il aller aux élections vite vite ? Pas vraiment sûr. Il semblerait selon nos informations que le chef de l’Etat, Laurent Gbagbo aurait son agenda secret pour la présidentielle .forme à la constitution la meilleure date qui pourrait couronner son engagement pour la défense des institutions. Cela reste d’ailleurs son thème principal de campagne. Certains agissements actuels dans l’arène politique confirme cette option. Simple analyse.

Il y a d’abord depuis quelques jours les sorties bruyantes et très médiatisées du président du conseil constitutionnel. Le président de cette institution, le professeur Paul Yao N’dré a décidé de prendre de vitesse les signataires des différents accords de sortie crise. Eux qui croyaient qu’ils étaient d’office qualifiés pour la présidentielle vont devoir se raviser. Yao N’dré en a décidé autrement. Ramant à contre courant des dispositions des différents accords depuis Marcoussis, en passant par Pretoria et Accra, qui ont conduit à la validation des candidatures par la commission électorale indépendante, le conseil constitutionnel a exigé de tous les candidats des attestations régularité fiscale. Dans une décision de son assemblée, le conseil a d’ailleurs lancé un ultimatum pour le 10 novembre.

Mais Paul Yao N’dré ne s’arrête pas en si bon chemin. Comme s’il avait le désir d’irriter tout le monde, il engage le débat sur le désarmement des ex combattants avant la tenue des élections. Il en fait même un préalable. « Pas de désarmement, pas d’élection », fait il savoir à chacune de ses rencontres avec les leaders des partis politiques.

En agissant de la sorte Paul Yao N’dré refuse de se soumettre aux différents compromis. Il contrarie au passage le chef de l’Etat qui sur la question avait fait savoir que le désarmement se ferait après les élections par la force si nécessaire. A moins que selon l’opposition cela fasse parti dans ce cas précis d’un plan bien ficelé, permettant à chacun de jouer sa partition dans le blocage des élections.

Selon certains observateurs ,enfin, en plus de ces éléments, le chef de l’Etat Laurent Gbagbo veut réussir l’exploit d’une décennie au pouvoir. Surtout que celui-ci va rimer en Aout 2010 avec la célébration du cinquantenaire de la naissance de la Côte d’ivoire. Un événement qu’il prépare actuellement à grand frais. Selon des membres du comité d’organisation dirigé par l’ambassadeur de Côte d’ivoire en France, Pierre Kipré, ce projet de célébration tient à cœur au chef de l’Etat qui a investit beaucoup d’argent et voudrait profiter de cette tribune pour montrer son engagement pour la nouvelle Côte d’ivoire véritablement indépendante. il faut simplement espérer tout ceci reste dans l’ordre de la spéculation même si cela parait plus proche de la réalité.

Commentaires

je trouve mieux que les élections se déroulent en Octobre 2010 . Comme cela tous tout sera normal car on aurait non seulement évité de mettre des élections mal organisées à cause de la pression,mais aussi respecté la date constitutionnelle des élections présidentielles en cote d'ivoire.

Écrit par : Ipotey Rodrigue | dimanche, 27 décembre 2009

Les commentaires sont fermés.