topblog Ivoire blogs

samedi, 01 août 2009

Les 'Grins' dans la ploltique en Cote d'ivoire

Enjeu politique majeur des 'grins' en Cote d'Ivoire

Le mot «grin» de l’avis de Bazoumana Dembélé  Président de l`Association des Grins de Côte d`Ivoire, viendrait  d’une phrase en Bambara du Mali ou en Malinké voulant dire «An ka djèh».

C’est-à-dire «regroupons-nous», «rassemblons-nous».  Ces regroupements, proches de l’opposant politique Alassane Ouattara,  ont récemment fait objet de critiques du chef de l’Etat ivoirien Laurent Gbagbo. Vive réaction du Président de l’association.



Créé  en février 2003, le «Rassemblement des Grins», (une association des jeunes de côte d’ivoire proche du parti d’Alassane Ouattara) est aujourd’hui pris à partie par le président du FPI et non moins chef de l’Etat. Dans une déclaration en début de mois de juillet, Laurent Gbagbo qualifie les membres de cette association de jeunes «qui ne font rien de leur vie». Réaction du président du Rassemblement chez le confrère ivoirien «Nord-Sud» : il s’agit d’une attaque bien ciblée du chef de l’Etat pour affaiblir le RDR à travers les « grins » lesquels, de son point de  vue constituent, l’élément mobilisateur du parti.

C’est, poursuit-il, « pour éviter qu’à travers les Grins, le RDR ne lui dame le pion au niveau de la rue qu’il lance cette attaque […].Gbagbo connait bien l’histoire des «grins». En 2002, il a voulu faire suspendre le RDR sous le prétexte que c’est ce parti qui fait la guerre au pays. Les instances du parti avaient mis les activités en veilleuse. C’est alors que nous avons lancé l’association des grins qui a permis sincèrement d’entretenir la flamme militante jusqu’à ce jour ».

Le Président du Rassemblement accuse le chef de l’Etat ivoirien de vouloir « créer un complexe chez tous ceux qui fréquentent ces lieux en faisant croire qu’ils sont fainéants. C’est l’affaiblissement du RDR qui est son objectif ».

Dans la même veine, il pronostique la défaite du FPI lors des prochaines consultations présidentielles : « Gbagbo sera battu. Il connaît la rue. Et il sait que c’est celui qui aura le contrôle de la rue qui gagnera ces élections. Parce que nous pensons que même battu, Gbagbo tentera d’utiliser la rue pour rester au pouvoir. Mais, ce sont justement ces Grins qu’il craint qui se trouveront sur son chemin ».

Rappelons qu’au même titre que le Rassemblement des Grins, il existe en Côte d’Ivoire des associations de jeunes  politiquement très dynamiques  comme «la Sorbonne », « l’Agora » très proches du pouvoir en place.  Leur engagement et soutien au régime ont été très déterminants lors des récents événements en côte d’Ivoire.

B.S. Diarra

Aurore du 30 juillet 2009

Commentaires

je suis un jeune étudiant qui aimerait avoir plus d'infos sur le grin

Écrit par : soumaila | mardi, 12 mars 2013

Les commentaires sont fermés.