topblog Ivoire blogs

dimanche, 05 juillet 2009

Elections: entre 6 et 7 millions de personnes enregistrées

Elections: entre 6 et 7 millions de personnes enregistrées

OUAGADOUGOU -

election.jpgEntre 6 et 7 millions de personnes se sont faites enregistrer en vue de l'élection présidentielle du 29 novembre en Côte d'Ivoire, a déclaré samedi à Ouagadougou, le président de la Commission électorale indépendante (CEI), Robert Mambé Beugré.


"Du point de vue du nombre de personnes enrôlées (enregistrées), nous sommes à mi-chemin entre 6 et 7 millions de personnes, les résultats précis seront communiqués dans le courant de cette semaine ou dans les jours qui suivent après avoir consolidé tous les résultats que nous avons récoltés à travers le territoire et à l'étranger", a déclaré M. Beugré à la presse.

Il venait d'avoir un long entretien avec le président burkinabè Blaise Compaoré, facilitateur dans la crise ivoirienne.

La clôture de l'enregistrement des électeurs avait été prolongée jusqu'au 30 juin pour permettre aux retardataires et à la diaspora ivoirienne de se faire recenser en vue de la tenue de ce scrutin crucial qui vise à sortir la Côte d'Ivoire de la grave crise politico-militaire qu'elle traverse depuis le coup d'Etat manqué des rebelles contre le président Laurent Gbagbo en septembre 2002.

Selon M. Beugré, la prochaine phase consistera au traitement informatique des listes électorales afin de corriger les "aspérités" et à la publication d'une liste "provisoire".

"Après quoi, nous allons rentrer dans la phase du contentieux où nous allons apporter des amendements nécessaires au vu du document que nous présenteront les requérants en matière de contentieux".

Suivra la publication de la liste électorale "définitive", puis la fabrication des cartes d'électeurs et enfin leur distribution, a-t-il poursuivi.

"Les traitements (informatiques) vont durer six semaines, les contentieux un mois et 8 jours, la fabrication des cartes se fera au fur et à mesure que la liste définitive est prête et la distribution (des cartes), 72 heures avant les élections", a estimé M. Beugré.

Répondant au ministre français des Affaires étrangères, M. Bernard Kouchner, qui s'est dit mercredi "de plus en plus déçu" sur la tenue effective de cette élection, sans cesse repoussée depuis 2005, le président de la CEI a dit qu'il y auraune élection le 29 novembre.

"On voudrait simplement le rassurer (M. Kouchner) sur la volonté des Ivoiriens, au plan des hautes autorités de l'Etat, des partis politiques, des structures chargées de la gestion du processus (électoral) (...) d'aller aux élections le 29 novembre", a dit M. Beugré.

"C'est un engagement que tout le monde a pris (...), cette volonté a été affirmée par toutes les parties ivoiriennes, par conséquent, nous demandons à tous nos partenaires internationaux, africains et ivoiriens de nous aider à aller aux élections le 29 novembre", a-t-il conclu.

Les commentaires sont fermés.