topblog Ivoire blogs

jeudi, 18 juin 2009

Election Presidentielle :les haies du FPI

BLa mauvaise foi du camp presidentiel ,qui veut jouer jusqu'au bout les prolongations, mettra a mal toute la bonne foi des srtuctures techniques chargees de faire respecter la enieme date des elections. Le dilemme du camp presidentiel est le suivant: commennt organiser les elections sachant qu'on les prdra pour toujours?

cei.jpgDes sources proches de la Commission électorale indépendante, le chronogramme devant conduire à l'élection présidentielle du 29 novembre est fin prêt.

6 mois pour franchir 15 haies, les unes aussi importantes que les autres. Voici le défi qui reste ouvert devant la Commission électorale indépendante (Cei).


La structure dirigée par Mambé Beugré tient en effet sous le bras, un chronogramme dont 15 points restent à satisfaire pour permettre à la Côte d'Ivoire de bénéficier le 29 novembre d'une « élection présidentielle juste, transparente et crédible ».

Les deux premières haies concernent l'achèvement de l'enrôlement et de l'identification en Côte d'Ivoire comme à l'étranger. Commencées le 15 septembre 2008, ces opérations devaient initialement prendre fin au plan national le 4 juin 2009. Mais, pour diverses raisons, ce délai a été prorogé au 29 juin. Idem pour l'extérieur. Une fois l'enrôlement et l'identification achevés, l'on devrait s'attaquer au dépouillement du contenu de leurs machines.

Pour ce faire, depuis le 11 juin, l'opérateur français Sagem et l'Institut national de la statistique (Ins) devraient avoir commencé le traitement informatique des données. Une opération qui durera 50 jours.

La fin étant prévue pour le 31 juillet, avec la production des listes électorales provisoires (3ème point) soumises à la validation de la Cei. Cette validation administrative (4ème point) durera un mois et se déroulera au fil des dépouillements pour gagner du temps (soit du 1er au 31juillet).

Elle doit déboucher sur la production (5ème point) et l'affichage (6ème point) le 7 août de la liste électorale provisoire. Les traitements des cas de contentieux (7ème point) seront ensuite ouverts pendant 45 jours (du 7 août au 2 septembre).

A la fin de cette phase, le président de la République aura 7 jours pour prendre connaissance et rendre publique les listes définitives à travers la signature d'un décret le 27 septembre (8ème point). A partir de ce jour, les Ivoiriens devraient pouvoir accéder à cette liste électorale définitive (9ème point).

Pendant 45 jours, les structures techniques s'évertueront à la production des cartes d'électeurs (10ème point), puis à leur distribution (11ème point).

Au même moment, du 29 août au 15 octobre, les candidats à l'élection présidentielle pourront se faire enregistrer auprès des services compétents (12ème point). Le Conseil constitutionnel aura 24 jours soit, jusqu'au 10 novembre pour publier la liste définitive des candidats au scrutin présidentiel (13ème point). Dés lors, la campagne sera ouverte pour 14 jours, du 13 au 27 novembre. Ce qui constitue la 14ème haie. Naturellement, la dernière constitue l'élection présidentielle elle-même. Mais, avant, il faudra créer le climat et les conditions pour permettre à la Cei de mener à bien ce chronogramme.

Le 17 juin 2009 - Nord-Sud

Allah Kouamé, Correspondant régional

Les commentaires sont fermés.