topblog Ivoire blogs

vendredi, 12 juin 2009

d’Omar Bongo :Retour au pays de la dépouille mortelle

Gabon : Retour au pays de la dépouille d’Omar Bongo

bongo03.jpgDes milliers de personnes ont accueilli ce jeudi, à l’aéroport de Libreville, la dépouille d'Omar Bongo. Les hommages se sont poursuivis au palais présidentiel et vont durer plusieur jours, le temps pour la population de saluer une dernière fois l'ancien président. Les funérailles se dérouleront le mardi 16 juin, en présence de nombreux chefs d’Etat et de gouvernement. Omar Bongo sera inhumé dans l’intimité, jeudi 18 juin, dans sa région natale du Haut-Ogooué.

Source : Rfi



C’est à bord d’un avion du roi d’Espagne que la dépouille d’Omar Bongo a regagné le Gabon. L’avion s’est posé vers 16 heures locales (15 heures Temps universel) à l’aéroport international Léon Mba. Il y avait beaucoup de monde pour accueillir le président défunt, en tête desquels les membres de sa famille et son fils Ali Ben Bongo. Il y avait également la présidente par intérim, Rose Francine Rogombé.

Lors d’une cérémonie militaire, la dépouille du président défunt a été présenté aux forces armées. Ce sont huit officiers supérieurs de l’armée gabonaise qui ont porté le cercueil, jusqu’au command-car militaire.


Le cortège a ensuite traversé la ville de Libreville pour rejoindre la présidence, où les hommages et les dépôts de gerbes vont se poursuivre jusqu’à lundi.

La priorité a été accordée à la famille présidentielle. Il y a eu d’abord les enfants, les nombreux petits-fils du président, ensuite alignés les uns derrière les autres, les proches parents du président Bongo. Affligés, ils s’inclinent devant le cercueil placé sous une chapelle ardente.

Après la famille, le tour reviendra toute la nuit au peuple. Pour l’instant la très vaste cour du palais présidentiel avec ses nombreux halls est devenue une place assiégée. Entrer ou sortir relève d’un véritable parcours du combattant.

La foule qui accompagnait le président de l’aéroport jusqu’au palais reste compacte. Tout le monde veut toucher le cercueil avant de rentrer à la maison, une façon peut-être, de rentrer dans l’Histoire.


Les obsèques se dérouleront mardi en présence d’une dizaine de chefs d’Etat, mais on ne sait pas encore lesquels. Ce qui est sûr c’est que l’ancien président français Jacques Chirac et l’actuel chef de l’Etat français Nicolas Sarkozy seront présents aux cérémonies, tout comme le président congolais Denis Sassou Nguesso, beau-père du chef d’Etat gabonais.

Après les obsèques, la dépouille d’Omar Bongo quittera Libreville pour Franceville, dans le sud-est du pays, là où l’ancien président gabonais sera inhumé jeudi prochain.

Les commentaires sont fermés.