topblog Ivoire blogs

mercredi, 03 juin 2009

CEI: phase de rattrapage toujours en cour

La Commission Electorale Indépendante informe les ivoiriens et la Communauté Internationale que la phase de rattrapage de l’opération d’identification de la population et de recensement électoral, lancée à l’intérieur du pays, se déroule en partie, normalement dans certaines régions du pays.

CEI%20(Large)(4).jpg


A certains endroits, la CEI a dû signaler avec fermeté les pesanteurs exogènes qui risqueraient de décélérer le processus engagé. Des mesures correctives ont été prises en relation avec les responsables des structures concernées.

Ces difficultés qui ont pour nom : les grèves intempestives observées par des équipes d’enrôlement qui revendiquent le paiement de leurs salaires, le refus de certains Commissaires Locaux d’accepter leurs indemnités de session et donc par conséquent de participer aux opérations, ont été résolues pour la CEI et sont en voie de l’être pour les autres structures.

La CEI remercie le corps préfectoral pour sa contribution active à l’évolution du processus.

Concernant l’enrôlement des ivoiriens de la diaspora, les opérations vont démarrer dans les pays retenus dans la première quinzaine du mois de Juin. Il est envisagé que certains pays, comme l’Arabie Saoudite, le Nigeria, le Bénin… qui comptent de fortes présences de communautés ivoiriennes reçoivent des équipes mobiles.

La CEI souligne, en outre, que les dispositions sont en train d’être prises pour procéder à l’enrôlement des détenus. Toutes les prisons ivoiriennes seront concernées par l’opération. Car il est important de signaler que certains prisonniers jugés ont certes perdus leurs droits civiques mais ceux-ci ont droit à leur Carte d’Identité Nationale. D’autres sont détenus mais pas encore jugés et jouissent encore de certains droits qu’il faut respecter.

La CEI appelle une fois de plus les ivoiriens de l’intérieur du pays à se mobiliser pour prendre part à cette importante opération et exhorte nos compatriotes de l’extérieur à se tenir prêts avec les documents requis afin qu’une fois lancée, l’opération se poursuive normalement dans leurs pays de résidence.

Elle félicite les Commissaires Locaux pour l’excellent travail qu’ils abattent sur le terrain.

La CEI réaffirme sa profonde gratitude aux Autorités Ivoiriennes et aux Bailleurs de Fonds pour les efforts remarquables déployés en vue du succès plein et total du processus électoral.

Fait à Abidjan le 1er Juin 2009

Pour le Porte parole de la CEI
Le Porte parole adjoint
BAMBA Yacouba

Les commentaires sont fermés.