topblog Ivoire blogs

mardi, 05 mai 2009

Meeting du 09 mai - Yayoro sonne la mobilisation

Yayoro.jpgJournée marathon que celle qu’a vécue Karamoko Yayoro et son équipe hier. Cinq meetings en une journée. La journée n’a donc pas été du tout repos pour le premier responsable des jeunes du RDR qui a décidé de sonner la mobilisation dans le cadre du giga meeting qu’anime ce samedi, à la place Ficgayo à Yopougon, le président du RDR, le Dr Alassane Dramane Ouattara.


Débutée à 9h c’est autour de 20 h que la rencontre entre le président du RJR et les populations de Yopougon s’est achevée. C’est d’abord par la zone 5, composée de Sopim nouveau quartier, Toits rouges, Segbé, Sapeurs pompiers, Camps militaire et santé que la tournée a débuté. Elle s’est poursuivie ensuite dans la zone 3(Sideci Antenne, Akadjoba, Assonvon, Centre sicogi et Sogéphia). Ensuite est venue la zone 3 qui comprend Wassakara Attié, Wassakar Segaie, Millionnaire et Andokoi. L’avant dernière étape, la zone 1(Niangon nord, Niangon sud à droite et à gauche et Km 17). La zone 2 a bouclé la boucle avec les sous quartiers Ananeraie Maroc, CIE, Gesco, Port-Bouët 2 et Banco. Partout, les militants, surtout les responsables locaux se sont déplacés massivement pour écouter l’émissaire du Dr Alassane Dramane Ouattara. Des moins âgés au plus âgés, en passant par les femmes et les hommes, chacun à fait le déplacement pour se faire le relais des propos du premier responsable du RJR. Un message qui a tourné autour d’un seul thème, celui de la mobilisation. D’entrée, Karamoko Yayoro, a indiqué que la rencontre de ce samedi est un défi à relever. « Longtemps, les gens ont dit que Yopougon était un bastion du FPI. Et quand je dis le contraire, les gens se moquent de moi en me demandant si je ne me suis pas trompé de quartier », a –t-il révélé. C’est par la grande mobilisation de jour, a-t-il estimé que le débat sera clos. « La rencontre est une rencontre historique puisqu’il confirmera la suprématie du RDR dans cette commune », a-t-il poursuivi. Pour réussir ce grand rendez-vous, le premier responsable des jeunes républicains demandent l’adhésion de toutes les structures du parti. « Personne ne doit rester en marge de la mobilisation. Les structures du parti, les ONG, les clubs de soutien et tous les sympathisants du RDR et de son président doivent être mis à contribution », a-t-il souhaité. A l’en croire, cette rencontre sera également le lancement de la pré campagne du candidat du RDR. C’est pourquoi le président du RJR demande aux jeunes mais aussi aux femmes et aux hommes de déborder l’espace du Ficgayo. « Le véritable défi, c’est de déborder l’espace en question. Par ce geste, nous allons montrer aux yeux du monde entier que nous avons pris Yopougon et inviter ceux qui jusque là croyait que Yopougon était leur bastion à aller voir ailleurs », a-t-il insisté.
Au delà des militants du RDR, le président du RJR a voulu s’adresser aux autres jeunes et à toute la Côte d’Ivoire. « J’invite tous les jeunes à venir écouter ce que notre candidat leur réserve au niveau de la santé, de l’emploi etc… », a-t-il lancé. Selon lui, son parti est le seul qui a un programme chiffré et crédible pour la Côte d’Ivoire. A l’en croire, plus rien ne va dans ce pays. C’est pourquoi, les Ivoiriens dans leur ensemble doivent faire le déplacement pour écouter d’eux même le message d’espoir comme l’indique le slogan de ce giga meeting qui est : « jeunes de Côte d’Ivoire, venez écouter le message de l’espoir et du changement ». Aux militants du RDR, il a demandé plus de travail sur le terrain pour expliquer aux ivoiriens l’échec de la politique de la refondation. « Notre plus grand directeur de campagne, c’est le FPI. Ils nous ont promis l’école gratuite, on n’a rien vu. L’assurance maladie tant attendue n’est jamais arrivée. Voici des arguments avec lesquels vous pouvez convaincre les plus hésitants », a conseillé le directeur central adjoint chargé de la campagne du candidat du RDR. Par ailleurs, il a indiqué que la date du 11 octobre n’était pas négociable. « Il nous faut tenir les élections à cette date pour mettre fin à la souffrance des Ivoiriens avec la victoire de ADO », a-t-il insisté. En attendant de dérouler le reste de son programme de rencontre qui va le conduire à Abidjan sud et à Abobo Karamoko a donné rendez vous à l’ensemble des Ivoiriens pour ce samedi dès 7 heures du matin à Ficgayo.

Thiery Latt

Commentaires

Je parie déjà que ce parti spécialisé dans le faux fera transporter de tous les quartiers d'Abidjan de nombreux badauds pour faire croire que son président est le préféré des ivoiriens. Quand on ajoute à cela le nombre élevé des ressortissants de la CEDEAO qui assistent aux manifestations de ce parti pro-rebelle, le tour est joué.
Mais la vérité reste cruelle pour ce monsieur qui est synonyme de malheur pour notre pays:il n'est pas des nôtres et ne sera jamais le président de ce pays.

Écrit par : inza | mercredi, 06 mai 2009

Inza, je te demande de te referer aux élections municipale et des conseils généraux où notre parti est arrivé en tête en terme de nombre de votants. Et ça tu le sais sais je ne t'apprend rien. Donc le RDr n'a pas besoin de transporter des gens pour se montrer populaire. Vous êtes vous même convaincu ke ce meeeting va mobiliser plus ke celui de Gbagbo le même jour, et vous voulez anticiper en distrayant les ivoiriens. mais vous savez très bien ke les militants du RDR reste les plus nombreux en Côte d'Ivoire.

Écrit par : Akou Noel | mercredi, 06 mai 2009

Les commentaires sont fermés.