topblog Ivoire blogs

jeudi, 23 avril 2009

Iran : Campagne electorale et distribution gratuite de pommes de terre

Iran : Des pommes de terre gratuites attisent la fièvre électorale

potatoes2.jpgpotatoes2.jpgLes autorités iraniennes ont procédé, ces dernières semaines, à la distribution gratuite de pommes de terre dans différentes villes. Plusieurs hommes politiques iraniens ont critiqué cette action du gouvernement de Mahmoud Ahmadinejad comme faisant partie de la stratégie de campagne électorale présidentielle et dénoncé un gaspillage de l'argent public.


Selon des responsables iraniens [en farsi], il y avait un surplus des réserves de pommes de terre en Iran, que le gouvernement a simplement acheté afin de le redistribuer. Le site internet iranien Tabnak a publié quelques photos, prises à l'université d'Ispahan, de cette distribution de pommes de terre. Plusieurs blogueurs donnent leur avis sur ce “Pomme de terre-Gate” [en référence au scandale de l'Irangate ou du Watergate].


Nik Ahang, éminent dessinateur et blogueur, a mis en ligne un dessin (ci-dessus) dans lequel des pommes de terre disent à Ahmadinejad : “Nous sommes avec vous”.

Le blogueur Mmoeeini, partisan pour l'élection présidentielle de l'ancien premier ministre Mir Hossein Mousavai, estime qu'Ahmadinejad tente, par cette distribution gratuite de pommes de terre, de gagner des voix. Le blogueur note [en farsi] que le président iranien avait promis, il y a quatre ans, de faire profiter la population des revenus du pétrole et que, maintenant que l'élection présidentielle se rapproche, des employés du Ministère de l'agriculture se sont mis à distribuer des pommes de terre, gratuitement et sans bruit.
Nemat Sibil écrit pour sa part [en farsi] :

Des dizaines de camions ont récemment procédé à la distribution de pommes de terre dans les environs de Téhéran. Apparemment, on peut en avoir autant qu'on veut et les familles viennent avec de grands sacs et remercient les donateurs. Il semble qu'il existe un lien entre ces pommes de terre gratuites et celles distribuées à Shiraz.
Abbas Abdi, blogueur et analyste politique, estime [en farsi] que la distribution gratuite de ces pommes de terre ne conduira qu'à leur gaspillage, car les gens en prennent autant qu'ils le souhaitent mais n'ont pas les moyens de les conserver. Il s'interroge :

Pourquoi le gouvernement ne distribue-t-il pas gratuitement des onions et d'où provient l'argent dépensé dans cette affaire ?

Global voices
Billet en anglais publié par Hamid Tehrani

Les commentaires sont fermés.