topblog Ivoire blogs

dimanche, 19 avril 2009

RDR - Communiqué du Secrétariat général du 18 Avril 2009

RDR - Communiqué du Secrétariat général du 18 Avril 2009

Dimanche 19 avril 2009

dagry diabate.jpgLe Secrétariat Général du RDR élargi à la Direction Nationale de Campagne s’est réuni ce Samedi 18 Avril 2009 de 10 h à 13 h 30, sous la Présidence du Premier Ministre Alassane Dramane OUATTARA, Président du Parti.

Trois points essentiels ont été abordés au cours de cette réunion : l’analyse de la situation socio-économique de notre pays, le processus de sortie de crise en cours et le programme d’activités du Président du Parti, candidat à l’élection présidentielle.


L’analyse de la situation Socio – économique

Analysant la situation sociale, le Secrétariat Général du RDR a déploré le drame survenu au stade Félix Houphouët-Boigny le 29 Mars 2009 lors de la rencontre de Football qui a opposé les Eléphants de Côte d’Ivoire aux Flammes du Malawi, drame qui a coûté la vie à 20 personnes et fait plus de cent blessés.
Il a, de nouveau, adressé ses condoléances aux familles des disparus et formulé des vœux de prompt rétablissement aux blessés.

Il s’est, en outre, félicité que le Président du Parti se soit rendu spontanément au chevet des blessés dans les différents hôpitaux de la place pour leur apporter le réconfort du parti.
Le Secrétariat Général du RDR est revenu sur la nécessité de faire toute la lumière sur ces tristes évènements qui ont endeuillé notre pays et a souhaité que l’enquête en cours puisse aboutir rapidement pour permettre ainsi de situer les responsabilités.

S’agissant de la situation économique, le Secrétariat Général du RDR a salué les décisions prises, les 27 et 31 mars 2009, par le Fonds Monétaire International (FMI) et la Banque Mondiale, de consentir l’éligibilité de notre pays à un allègement de la dette au titre de l’initiative en faveur des Pays Pauvres Très Endettés (PPTE).

Il s’est réjoui que notre pays, dont la dette est estimée à plus de 7000 milliards de FCFA, ait été admis à l’éligibilité au mécanisme mis en place pour aider les pays pauvres très endettés.

Ainsi, grâce à cette admission, la Côte d’Ivoire va pouvoir bénéficier très rapidement d’un appui budgétaire de 126 milliards de FCFA qui lui permettra de régler une partie de la dette intérieure.
Le Secrétariat Général du RDR a pris note de l’engagement pris par le Gouvernement de gérer dans une totale transparence cet appui financier et de faire en sorte que l’Etat s’acquitte prioritairement des dettes contractées auprès des Petites et Moyennes Entreprises qui subissent davantage les effets de la crise.

Le Secrétariat Général du RDR, fait, cependant, remarquer qu’un allègement substantiel de la dette n’interviendra effectivement que dans un an, au mieux, si la Côte d’Ivoire fait preuve de rigueur dans la gestion de ses finances publiques. Autrement dit, c’est au prix d’efforts soutenus que la Côte d’Ivoire atteindra le point d’achèvement, c'est-à-dire l’allègement effectif de la dette.

Le Secrétariat Général du RDR a profité de l’occasion pour féliciter le Président du Parti pour l’action qu’il a menée auprès des institutions financières internationales afin de favoriser la conclusion de la Facilité de Réduction de la Pauvreté et pour la Croissance (FRPC) et l’éligibilité de notre pays à l’initiative en faveur des Pays Pauvres Très Endettés.


Le Processus de sortie de crise
Abordant le deuxième point de l’ordre du jour, le Secrétariat Général a entendu deux communications l’une portant sur le processus électoral et l’autre sur le processus sécuritaire et militaire.

Concernant le processus électoral, il ressort de cet exposé que d’après les statistiques du comité de pilotage regroupant l’ensemble des structures impliquées dans le processus, 10 722 centres d’enrôlements sur 11 020 ont été couverts à la date du 30 mars 2009 permettant ainsi l’enrôlement de 6 006 024 électeurs.

Le Secrétariat Général du RDR note que cette estimation est un progrès considérable par rapport à la liste de 2000 qui comptait 5 475 000 électeurs, avant l’élimination des doubles inscriptions et le retrait des personnes décédées.

Le Secrétariat Général estime, d’après les projections du Secrétariat National aux Elections du RDR, que le chiffre de 6 500 000 électeurs sera atteint avec l’enrôlement des électeurs issus de la reconstitution des registres d’état civil, celui des ivoiriens de l’étranger et avec la phase de rattrapage devant commencer dans les prochains jours. Il demande donc que la priorité soit accordée aux 202 centres qui n’ont pas été ouverts à ce jour, pendant l’opération d’enrôlement et d’identification.

Le Secrétariat Général du Parti a été informé par le Secrétaire National aux Élections du chronogramme des opérations électorales tel que communiqué par la Commission Électorale Indépendante (CEI) à l’occasion d’une réunion avec les partis politiques. Ce chronogramme prévoit la tenue des élections en 2009.

Le Secrétariat Général a adressé ses félicitations aux cadres et responsables du Parti pour l’encadrement qu’ils ont assuré pendant le processus d’identification et d’enrôlement des électeurs ainsi qu’aux militants pour leur mobilisation.

Le Secrétariat Général du RDR tient également à féliciter la CEI et son Président pour le travail accompli, le Premier Ministre Guillaume Kigbafori SORO et son Gouvernement pour le suivi de l’opération d’enrôlement et d’identification en vue de l’organisation d’élections transparentes, ouvertes, démocratiques et crédibles en Côte d’Ivoire.

Se fondant sur les résultats obtenus, le Secrétariat Général du RDR considère que les conditions peuvent être réunies dans un bref délai pour que les élections générales aient lieu d’ici le mois d’octobre de cette année 2009.

Pour le Secrétariat Général du RDR, organiser les élections cette année est un impératif catégorique. Car il a acquis la conviction qu’elles constituent l’une des solutions à la crise qui affecte la Côte d’Ivoire.
Aussi demande-t-il instamment au Chef de l’Etat et au Gouvernement de prendre toutes les dispositions pour que les élections soient organisées d’ici le mois d’Octobre 2009 au plus tard.

Pour le Secrétariat Général du RDR, aucun obstacle technique ne s’oppose désormais à la tenue des élections dans les prochains mois. Ce qui reste maintenant c’est la volonté politique. En effet, le Secrétariat Général du RDR considère que les conditions attachées au respect du chronogramme de la CEI peuvent être remplies pour l’organisation d’élections au plus tard en octobre 2009.
Il exhorte donc le Président de la CEI à communiquer une date pour le premier tour de l’élection présidentielle pour que le Chef de l’Etat, conformément à la procédure en vigueur, prenne un décret officialisant la date retenue.

Concernant le processus sécuritaire et militaire, le Secrétariat Général du RDR a pris acte de la décision prise par le Gouvernement, conformément à l’accord complémentaire N° 4 de l’Accord Politique de Ouagadougou, de rendre opérationnel le Centre de Commandement Intégré (CCI), structure chargée de la sécurisation des élections.

Le Secrétariat Général du RDR se félicite de cette décision et invite les différentes parties à la mise en œuvre scrupuleuse des dispositions annoncées, pour que les élections se déroulent dans la paix et dans des conditions de sécurité optimales.

Le Secrétariat Général a adressé ses félicitations au Président du Parti, le Dr Alassane Dramane OUATTARA, pour toute l’action qu’il mène en vue d’une sortie rapide de la crise qui frappe la Côte d’Ivoire.

Le Programme d’activités du Président du Parti

Dans la perspective de la tenue de l’élection présidentielle en octobre 2009, la Direction Nationale de Campagne a informé le Secrétariat Général du programme d’activités du Président du Parti, candidat à l’élection présidentielle.

Ainsi, après le lancement de la pré-campagne à Abobo le samedi 11 avril 2009, à l’occasion de l’inauguration du QG de campagne, ce programme prévoit au mois de mai 2009 la tenue d’un meeting dédié à la jeunesse ivoirienne à Abidjan et une visite dans le Bas-Sassandra.

Enfin, le Secrétariat Général du RDR a salué la volonté du Président du Parti, en tant que candidat à la prochaine élection présidentielle, d’aller à la rencontre de nos compatriotes pour leur expliquer son ambition pour la Côte d’Ivoire et développer son projet pour le renouveau de notre pays et pour la reconstruction de la Côte d’Ivoire.

Fait à Abidjan le 18 Avril 2009

Pour le Secrétariat Général,
Mme le Prof. Henriette Dagri-Diabaté



Les commentaires sont fermés.