topblog Ivoire blogs

mercredi, 15 avril 2009

Les plus grands groupes pétroliers du monde

Dossier : Les plus grands groupes pétroliers du monde


Avec leur chiffre d'affaires qui se compte en centaines de milliards de dollars, c'est peu dire que les groupes pétroliers sont des poids lourds de l'économie mondiale. Et s'ils sont bien souvent des fleurons nationaux, leurs activités dépassent largement les frontières de leur pays.


Découvrez quels sont les plus importants groupes pétroliers mondiaux, classés selon leur chiffres d'affaires 2007 grâce aux données fournies par le Bureau van Dijk - Editions Electroniques. Ce dernier conçoit et diffuse une gamme d'outils d'information sur les entreprises associant des données de qualité à de puissants logiciels de restitutions, présentations, et représentations statistiques de celles-ci




10e : Pemex, 112 milliards $ de chiffre d'affaires

pemex-404138.jpg Véritable institution nationale au Mexique, la compagnie publique Petroleos Mexicanos (Pemex) a connu une importante réforme l'an passé, aux prix de plusieurs mois de consultation de la population, de diffusion de sports publicitaires et de manifestations d'opposants.

La compagnie reste toujours propriété nationale, certaines de ses activités sont désormais ouvertes aux investissements privés. La compagnie est un symbole de la souveraineté nationale. Elle a vu le jour en 1938 lors de la nationalisation des activités pétrolière, alors détenues par les Américains et les Britanniques.

Nationalité : mexicaine
Chiffre d'affaires 2007 : 112 milliards $
Résultat net 2007 : 61 milliards $
Effectifs 2007 : NC

9e : Petrochina, 114 milliards $ de chiffre d'affaires

petrochina-404141.jpgPetrochina est l'une des plus grosses capitalisations boursières de la planète. Mais le pétrolier chinois a passé une mauvaise année 2008. L'effondrement de la demande nationale en fin d'année comme le gel des prix à la pompe imposé par le gouvernement alors que les cours étaient au plus haut ont couté cher au groupe chinois. Alors que tous ses concurrents ont enregistré un excellent exercice 2008, Petrochina a vu son résultat fondre de 22% l'année dernière.

Mais le géant pétrolier entend néanmoins poursuivre sa croissance en 2009. Petrochina entend procéder à plusieurs acquisitions cette année, en particulier dans le secteur minier, afin de sécuriser ses approvisionnements en matières premières.

Nationalité : chinoise
Chiffre d'affaires 2007 : 114 milliards $
Résultat net 2007 : 20 milliards $
Effectifs 2007 : 466 502


8e : Eni, 130 milliards $ de chiffre d'affaires

eni-404144.jpg L'Ente Nazionale Idrocarburi (Eni) est issue de la volonté politique du gouvernement italien. Fondée en 1953, Eni a été privatisée en 1998, même si l'Etat italien conserve encore aujourd'hui environ 30% du capital du groupe pétrolier. L'entreprise possède la plus importante capitalisation de la bourse italienne.

En France, c'est sous la bannière d'Agip que le groupe italien possède plus de 200 stations service. Eni détient par ailleurs près de 40% du fournisseur d'énergie français Altergaz et plus de la moitié du capital du belge Distrigaz. En 2008, son bénéfice net s'est établi à 8,8 milliards d'euros.

Nationalité : italienne
Chiffre d'affaires 2007 : 130 milliards $
Résultat net 2007 : 15 milliards $
Effectifs 2007 : 74 717

7e : Sinopec, 161 milliards $ de chiffre d'affaires Suivante

sinopec-404147.jpg China Petroleum & Chemical Coporation, appelé Sinopec, se positionne comme le premier groupe pétrolier du continent asiatique. Le groupe chinois fournit 80% des carburants utilisés dans le pays. Plus des trois quart de ses revenus proviennent des activités de raffinage.

Contrairement aux autres grands groupes mondiaux, Sinopec a souffert de la flambée des cours de l'or noir début 2008. Le gouvernement de Pékin, par ailleurs actionnaire principal du groupe, avait en effet interdit aux compagnies pétrolières de répercuter l'augmentation du prix du brut à la pompe. Résultat : si son chiffre d'affaires à poursuivi sa croissance l'an passé, son résultat net s'est effondré de près de moitié.

Nationalité : chinoise
Chiffre d'affaires 2007 : 161 milliards $
Résultat net 2007 : 8 milliards $
Effectifs 2007 : 334 377

6e : ConocoPhillips, 194 milliards $ de chiffre d'affaires Suivante

conocophillips-404150.jpgLa première trouve ses racines en 1875 en Utah. La seconde a été créée trente ans plus tard, dans l'Oklahoma. Conoco Inc. et Philipps Petroleum Company fusionnent en 2002 pour former l'un des principaux groupes pétrolier au monde. En 2006, Burlington Ressources le rejoint.

ConocoPhillips opère dans une trentaine de pays. Le groupe est aussi présent au capital du Lukoil. Le pétrolier américain possède 20% de son homologue russe. Le célèbre investisseur Warren Buffet est devenu en 2008 le premier actionnaire de ConocoPhilipps.

Nationalité : américain

Chiffre d'affaires 2007 : 194 milliards $
Résultat net 2007 : 12 milliards $
Effectifs 2007 : 32 600


5e : Total, 202 milliards $ de chiffre d'affaires Suivante

total-404153.jpgLe géant français du pétrole se positionne au cinquième rang mondial grâce à un chiffre d'affaires légèrement supérieur à 200 milliards de dollars en 2007. Ses bénéfices record avaient alors déjà lancé le débat sur ses "superprofits". Polémique relancée cette année après l'annonce de 14 milliards d'euros de résultat.

Le groupe, dont les activités recouvrent l'extraction, le raffinage ou encore s'est constituée de rachats successifs. En 1999, le français rachète le belge Petrofina. Un an plus tard, c'est Elf qui est avalé par Total. Le groupe est aujourd'hui la première capitalisation de la bourse de Paris.

Nationalité : française
Chiffre d'affaires 2007 : 202 milliards $
Résultat net 2007 : 19 milliards $
Effectifs 2007 : 96 442



4e : Chevron, 221 milliards $ de chiffre d'affaires

chevron-404156.jpg Seconde plus grande compagnie pétrolière américaine, Chevron n'est pas -comme ses concurrentes- basée au Texas, mais en Californie, à San Ramon. Son ancêtre, la Pacific Coast Oil Company y est née au 19e siècle avec la découverte de pétrole dans cet état. En 2001, elle fusionne avec une autre grande compagnie américaine, Texaco.

Chevron produit actuellement 2,53 millions de baril équivalent pétrole par jour. 25% de sa production se concentre sur le territoire des Etats-Unis. Les activités de Chevron vont de l'exploration aux stations-service. En France, la filiale consacrée aux additifs pour lubrifiants est présente à Gonfreville-l'Orcher

Nationalité : américaine
Chiffre d'affaires 2007 : 221 milliards $
Résultat net 2007 : 19 milliards $
Effectifs 2007 : 65 000


3e : BP, 285 milliards $ de chiffre d'affaires

bp-404159.jpg A la fin des années 1990, British Petroleum absorbait la compagnie américaine Amocco. Puis, ce fut au tour d'une autre américaine, Arco, de passer sous pavillon britannique. La major, basée à Londres, dispose aujourd'hui d'activité d'exploration dans une trentaine de pays. Mais c'est au Moyen-Orient, dans ce qui s'appelait alors la Perse, que nait l'histoire de BP, quand, en 1908, William Stock D'Arcy y trouve du pétrole.

Ces dernières années, la production de BP avait fléchi, sous le coup d'une série de défaillances techniques. Mais l'année 2008, marquée par un bénéfice record de 21,5 milliards de dollars, a permis au britannique de redresser la barre. L'année dernière, le groupe produisait 3,84 millions de barils d'équivalent pétrole par jour.

Nationalité : britannique
Chiffre d'affaires 2007 : 285 milliards $
Résultat net 2007 : 21 milliards $
Effectifs 2007 : 97 600

2e : Shell, 357 milliards $ de chiffre d'affaires


shell-404162.jpgBritannique et néerlandaise à la fois, Royal Dutch Shell dispose d'un siège à La Haye et de bureaux à Londres. Cette bi-nationalité caractérise la compagnie dès le début du 20e siècle lors du rapprochement des deux entreprises. Aujourd'hui encore, elle est à la fois cotée à Amsterdam et à Londres.

Avec un chiffre d'affaires de 357 milliards de dollars en 2007, Shell se positionne comme la plus grande compagnie pétrolière européenne. Profitant de la flambée des cours de l'or noir au début de l'année 2008, le groupe a publié un chiffre d'affaires en hausse de 29% sur l'ensemble de l'année dernières.

Nationalité : anglo-néerlandaise
Chiffre d'affaires 2007 : 357 milliards $
Résultat net 2007 : 31 milliards $
Effectifs 2007 : 104 000

Et the winner is........ ExxonMobil!

1er : ExxonMobil, 405 milliards $ de chiffre d'affaires Suivante

exxonmobil-404165.jpgLe plus grand groupe pétrolier de notre classement, avec un chiffre d'affaires supérieur à 400 milliards de dollars en 2007, célèbre cette année les 10 ans de sa création. C'est en effet en 1999 que la fusion entre Exxon et Mobil a donné naissance au nouvel ensemble. Mais son histoire remonte au 19e siècle, quand John D. Rockfeller créé la Standard Oil, qui deviendra Esso, puis Exxon.

Aujourd'hui, la compagnie texane réalise un chiffre d'affaires avoisinant le PIB de la Suisse et dispose de l'une des importantes capitalisations boursières au monde. Ses résultats 2008 ont à nouveau marqué les esprits : le bénéfice net d'ExxonMobil a atteint le chiffre faramineux de 45 milliards de dollars.

Nationalité : américaine
Chiffre d'affaires 2007 : 405 milliards $
Résultat net 2007 : 41 milliards $
Effectifs 2007 : 80 800 .

Et l beh et la SIR et Petroci dans tout ca !! ?

Source :Journal du net



Commentaires

si je pouvais avoir une lien de petrole je sui pres a tou momen et etre pres servir

Écrit par : wahab | vendredi, 01 juin 2012

tres ravis de faire votre connaissance par net.
Bien des choses et écrivé moi

Écrit par : Eulodie RENDO | mercredi, 04 décembre 2013

Bonjour je souhaiterai les coordonnees des differentes compagnies petrolieres mail rhu et numero ou les contacter , veuillez mecrire sur hiba_chiraz@yahoo.fr

Écrit par : hibabine | samedi, 05 avril 2014

Bjr. Je voudrais les différents sites des dix premiers groupes pétroliers. Merci

Écrit par : Valerie Boga | lundi, 20 octobre 2014

Les commentaires sont fermés.