topblog Ivoire blogs

mardi, 07 avril 2009

Alassane Ouattara : une ambition pour la Côte d'Ivoire

FICHE LIVRE:Alassane Ouattara : une ambition pour la Côte d'Ivoire
ADO.jpgADO.jpgPar Alban alexandre Coulibaly

Alassane Ouattara (ADO)incarne l'avenir de la Côte d'Ivoire n'en déplaise à ses détracteurs impénitents.

A commencer par son style, sa personnalité et surtout l'ambition qu'il nourrit pour Côte d'Ivoire en ce début de XXI ème siècle, c'est-à-dire faire de la Côte d'Ivoire, une puissance forte sur le continent africain, à l'instar de l'Afrique du Sud en donner tout simplement l'espoir aux à tous les ivoiriens sans exclusive.
Pour l'écarter de la vie publique nationale, ses adversaires politiques n'ont pas hésité à user de méthodes peu conventionelles.
En dépit de toutes ces attaques ADO n'a qu'une ambition, sortir la Côte d'Ivoire du gouffre (pauvreté économique et sociale)dans lequel l'ont plongé ses "leaders" politiques.



Extrait du livre

Pour situer cet homme, il importe de faire un détour par sa filiation, ce qui nous permettra dans une seconde approche d'écarter les fantasmes de nombre d'Ivoiriens ignorants de l'histoire d'un homme, instrumentés qu'ils sont, par "une classe politique" et ses turéféraires, sans vergogne, peu enclins à se débarrasser de procédés peu recommandables pour disqualifier leurs adversaires politiques au premier rand desquels ADO. Nous reviendrons sur cet ostracisme lorque nous aborderons la question de l'ivoirité, et donc de ses conséquences sur le citoyenneté d'ADO. Il s'agit d'un mal absolu qui ronge la société ivoirienne voilà maintenant plus d'une décennie.

Ainsi, le rejet de sa candidature aux élections présidentielles de 2000, pour "nationalité douteuse" est la marque de fabrique de cette monstruosité qu'est l'ivoirité prise dans son acception primaire, son irrationalité absolue.
Cependant, pour aller plus loin dans l'introspection du perdsonnage, il sied à ce stade de s'arrêter de prime abord sur sa filiation, ce qui permettra de tordre le cou à un certain nombre de contrevérités assénées sur ses origines fondamentales, c'est-à-dire ivoiriennes.
Une fois levé ce déni filial, il nous sera loisible de faire l'inventaire der son brillant parcours universitaire et professionnel, gage de sa compétence internationnalement reconnue, non sans avoir mis en évidence ses rapports quasi filiaux avec le "père fondadateur" de la Côte d'Ivoire, en l'occurrence le président Félix Houphouët-Boigny.


Les avis des lecteurs?

Les commentaires sont fermés.