topblog Ivoire blogs

dimanche, 22 mars 2009

Guinée : Moussa Dadis Camara ordonne la fermeture de la SAG

camara.jpgA la demande d'un de nos chers visiteurs, nous suivrons l'actualité sur la Guinee.
Il est calir que ce jeune pour revolutionnaire qu'il soit a pris le pouvoir par un coup d'Etat. Il va sans dire que nous repreouvons ce genre de prise de pouvoir illegale comme ce fut le cas à Madagascar.
Notre souhait qu'il le ,Rowlings de son pays (dans un laps de temps limité) leMalame Wanke de son pays, le ATT de son pays ou à tout le mois celui donnera le las de la democratisation de son pays par des elections libres, justes sans sa participation. Il y va de l'honneur de son peuple martirise, appauvri et souffreteux.


L’absence du directeur de la Société Ashanti Goldfield de Guinée à un forum gouvernemental sanctionnée.
Un forum sur le secteur minier guinéen s’est tenu, jeudi, au Palais du peuple, à Conakry. Il a regroupé des anciens ministres des mines, les forces vives et les sociétés minières évoluant en Guinée. La rencontre était présidée par le chef de l’Etat. Il y a ordonné la fermeture de la Société Ashanti Gold.


L’objectif de la rencontre organisée, hier, était de diagnostiquer les maux qui gangrènent le secteur minier. Au cours des débats, le président de la République, qui a été informé de l’absence du directeur général de la Société Ashanti Goldfield de Guinée, (une société aurifère qui évolue à Siguiri, au nord du pays) est entré dans une colère bleue. Séance tenante, il a ordonné la fermeture de ladite société, la SAG. Il a précisé que le communiqué convoquant cette rencontre avait été radiotélévisée une semaine à l’avance. ’’ Allez-y, fermez immédiatement, s’il le faut prenez l’helico’’, a déclaré le président Dadis.

Au cours de la même rencontre, une commission de révision des conventions minières a été séance tenante créée. Ladite commission a également mission de revoir le cadastre minier guinéen. Il faut aussi ajouter que deux ministres ont été suspendus par Moussa Dadis Camara, à cause de leur absence au forum. Il s’agit des ministres de la Coopération, Abdoul Aziz Bah, et de celui du Plan chargé de la promotion du secteur privé, Mamadouba Bangoura.

Les commentaires sont fermés.