topblog Ivoire blogs

jeudi, 05 mars 2009

Kafana Koné aux femmes de Yopougon: "ADO veut vous aider à sortir de la pauvreté"

Kafana.jpg Alassane O 1.jpg
Kafana Koné aux femmes de Yopougon: "ADO veut vous aider à sortir de la pauvreté"

Le nouveau quartier de Yopougon a connu samedi dernier une animation de fête. Et ce, à l’occasion de la 4e remise du fonds de solidarité Alassane Dramane Ouattara. Cette cérémonie parrainée par le ministre Amon Tanoh qui s’est fait représenter par Mme Kaba Gnalé, a rassemblé du beau monde. En plus des bénéficiaires du jour de ce fonds au nombre de 54 femmes et des militants du RDR du quartier, l’on a noté la présence d’au moins une dizaine de chefs de communauté notamment, Yacouba, Baoulé, Agni, Gouro, Malinké etc. Présidé par Kafana Koné, le Fonds Alassane Ouattara, aux dires de son coordonnateur, Vanié Bi Irié, a été créé en décembre 2007.


Kaf ADO.jpgExclusivement destiné aux femmes pour démarrer des activités génératrices de revenus, ce fonds est doté de 5 millions pour ADO et 3 millions pour Dominique Ouattara. A ce jour, 754 personnes en ont bénéficié indirectement et 184 femmes de manière directe. Ce fonds ADO et Mme aura donc permis à près de mille personnes d’avoir une situation économique plus ou moins stable. C’est pourquoi, après avoir salué la présence des directeurs de campagnes, notamment Sangafowa Coulibaly, Kandia Camara, François Guéi et de tous ses collaborateurs de Yopougon, Kafana Koné a dit que le Fonds ADO et Mme est un signal fort de l’engagement du président du RDR et candidat à la présidentielle, de procurer un mieux-être à ses compatriotes. «ADO veut vous aider à sortir de la pauvreté», a affirmé M. Kafana à l’endroit des 54 femmes qui venaient de recevoir chacune une somme de 50.000 F (cinquante mille). Aussi, leur a-t-il dit que la pérennité du Fonds dépendrait d’elles. Elles doivent travailler et rembourser la somme prêtée afin que d’autres femmes en bénéficient. Ainsi, le Fonds ADO permet de réduire la pauvreté au niveau des femmes. Il s’avère une initiative heureuse pour cette couche vulnérable de la population. C’est pourquoi, Imbassou Ouattara, directeur départemental de campagne d’ADO à Yopougon, a salué l’esprit de manager de Kafana Koné pour avoir initié ce fonds. «M. Kafana ne s’est pas trompé. Il a eu raison de croire au projet dont la portée politique est le respect de la parole donnée. Quand Alassane Ouattara dit, il fait» a affirmé le DDC de Yopougon. Intervenant à son tour, Kandia Camara a dit que ce fonds s’inscrit dans la droite ligne de l’ambitieux programme du gouvernement d’Alassane Ouattara. Lequel programme prend en compte, a-t-elle dit, tous les secteurs et les couches socio-professionnelles du pays. Avant de conclure, la directrice centrale de campagne chargée de la mobilisation des femmes, a rappelé aux femmes de Yopougon cet adage. «C’est dans les moments difficiles que l’on connaît ses vrais amis». Elle a en outre affirmé que le président du RDR sera présent à la prochaine cérémonie de remise du Fonds. Les premières bénéficiaires ont fait des témoignages de ce qu’il leur a permis de réaliser comme activité génératrice de revenu.

Ibrahima B. Kamagaté (In Le Patriote du 04 Mars 2009)

Commentaires

Ce message sonne faux. Ce monsieur est mû par d'autres intentions: il veut réaliser la main mise de ses amis français sur notre économie. Ne nous y trompons pas, il a suffisamment prouvé sa capacité de nuisance pour être présenté,comme ça, comme quelqu'un qui veut le bien des ivoiriens.
Comment quelqu'un qui a amené une rébellion sanguinaire dans notre paisible pays peut-il subitement être présenté comme soucieux du bien-être des populations qu'il a fait tuer? Messieurs du RDR,expliquez-moi ce paradoxe!

Écrit par : jacques Kissi | vendredi, 06 mars 2009

Il n' ya aucun paradoxe mon frère, c'est toi même le paradoxe. Si ce monsieur dont tu parle était le père de la rebellion moi je serais fier de lui, car il aurait empêcher à une partie minoritaire du pays de nous extorquer injustement notre nationalité et nous faire passé pour des citoyens de seconde zone. Toutefois, je remarque que "génie politique de mama" n'a pas eu recours à ce monsieur quand il voulait signé un accord avec les forces nouvelles. Si tu as toi même un paradoxe va te faire soigner. Tu as la mémoire courte ou selective? Tu as déja oublié le charnier de Yopougon? Ben moi non, car j'ai perdu 6 cousins et frère à Abobo derrière rail. Il ont été tué tout simplement parce qu'ils sont du nord. Donc ceux qui ont eu ingenueuse idée de créer cet rebellion sont pour moi des sauveurs, des hommes à féliciter.

Écrit par : Bamba Anzouman | samedi, 07 mars 2009

Pauvre politologue ou discoureur ou peut être apprentis sophiste Kissi ,
On te parle de fonds sociaux sous forme de prêts alloues aux femmes depuis plusieurs mois, et non d'une promesse de campagne. C'est du concret et plusieurs femmes ont déjà bénéficié de ces prêts .
Mais ton problème il est ailleurs , ta haine pour Ado t"englue dans un crétinisme enfumant et désespérant.
Tu souffres de misère intellectuelle vu l'avancée d"ADO sue le terrain à l'approche des élections.
Tes leaders à toi préfèrent les RAV 4aux petites putes d'Abidjan, et les châteaux sur les différentes tranches de la Riviera par des détournements retentissants . Point de petit peuple! Fi du petit peuple! Ahhhhh, socialisme tropical,populisme quand tu nous tiens!
La vérité se découvre jour après jour et Ado fera à votre grand étonnement une raz de marrée électorale.
Insulter seulement,crier seulement, l suite vous sera fatale!
Changes de camp pour éviter la honte il est encore temps petit Kissi!
Un frère qui t"aime bien.
BOUABRE B.

Écrit par : Bouabre B | lundi, 09 mars 2009

Les commentaires sont fermés.