topblog Ivoire blogs

mercredi, 18 février 2009

« Tout est à reconstruire en Côte d'Ivoire »

Jean-Louis BillonJean-Louis Billon « Tout est à reconstruire en Côte d'Ivoire »

© Jeune Afrique 18/01/2009 14:53:03
Propos recueillis par Pascal Airault

Président de la chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire et du premier groupe privé ivoirien, il plaide pour une relance musclée de l’économie du pays et une nette amélioration de l’environnement des affaires.


Jeune Afrique : Quel est l’état de l’économie ivoirienne en ce début d’année 2009 ?


Jean-Louis Billon : Malgré la crise, notre économie tient globalement le coup. Après avoir connu une période de récession en 2002 et 2003, nous retrouvons progressivement une petite croissance, à 2,9 % en 2008. Mais tout cela doit être relativisé. Près de la moitié des emplois ont été détruits, 50 % des entreprises ont disparu, 47 % de la population reste au-dessous du seuil de pauvreté, les secteurs de l’éducation et de la santé sont sinistrés, les infrastructures se dégradent… La progression du produit intérieur brut est essentiellement liée à la hausse des cours des matières premières, notamment du pétrole et de l’hévéa, mais elle ne traduit pas de développement.




Le Nord est devenu complètement informel après le partage du pays en septembre 2002…
Nous avons même dépassé ce stade puisque l’on parle aujourd’hui d’économie parallèle et même de troc dans certaines zones. De nombreuses entreprises ont fermé dans le textile et l’agroalimentaire. Le redéploiement de l’administration et le retour de l’unicité des caisses nous permettent d’espérer la relance des activités. Mais il nous faut tout reconstruire.

Comment se sont adaptées les PME-PMI à ces années de turbulence ?

Certaines ont disparu, mais la plupart se sont adaptées. Elles sont notamment allées chercher des marchés à l’extérieur, qui peuvent aujourd’hui représenter entre 40 % et 60 % de leur activité. Les secteurs les plus touchés restent l’hôtellerie et la restauration. Les professionnels ont cassé leurs prix pour maintenir en vie leurs sociétés, mais la demande étrangère et nationale a baissé, principalement en raison de l’insécurité. Ces secteurs repartent néanmoins depuis la signature des accords de Ouagadougou, en mars 2007, puisque les grands hôtels affichent un taux de remplissage de 80 %, contre 20 % au plus fort de la crise.

D’autres activités comme les télécoms ou les hydrocarbures ont émergé…

L’essor de la production pétrolière ivoirienne est récent. Mais l’activité reste opaque. Les chiffres de production vont de 50 000 à 100 000 barils par jour. En principe, cela devrait permettre aux Ivoiriens de payer leur carburant moins cher, d’autant que nous raffinons également d’importants volumes de pétrole nigérian. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Quant aux télécoms, particulièrement la téléphonie mobile, elles se sont fortement développées. La demande est là. Nous comptons aujourd’hui six grands opérateurs. La concurrence a permis de faire baisser les prix des communications. Le marché est-il trop étroit pour toutes ces sociétés ? Le futur le dira.

Le coton et le textile ont-ils un avenir ?

Les productions agricole et halieutique ont tendance à baisser. Il faut absolument relancer les secteurs structurants de l’économie comme le coton, l’hévéa, la banane, l’ananas, le sucre et les entreprises de transformation qui y sont associées. Les opérateurs économiques ont demandé au Premier ministre d’en faire une priorité, mais force est de constater que leur appel est, jusqu’à présent, resté lettre morte. Le budget de l’agriculture est passé de 4,6 % en 1999 à 1,4 % en 2007. La production de coton n’est plus que de 200 000 tonnes, alors que la capacité installée est de 600 000 tonnes. Les entrepreneurs ont besoin de subventions, d’incitations fiscales et de la levée des obstacles, comme la corruption et les tracasseries policières, pour redémarrer leurs activités.

Faut-il revenir à un système plus dirigiste avec un meilleur encadrement ?
On ne peut demander aux opérateurs d’investir après six ans de crise sans les encadrer. On doit remettre en place des plans de développement qui tiennent compte du préfinancement du monde paysan. La sécurisation du foncier est également importante pour attirer les investisseurs.

Peut-on réindustrialiser ?Nous avons un problème de compétitivité. C’est plus cher de transformer en Côte d’Ivoire qu’à Singapour, en Allemagne ou aux Pays-Bas. On sort la tonne de beurre de cacao à 150 dollars dans les pays développés, deux fois moins cher que chez nous. Outre une lourde facture énergétique et de fret maritime, nous avons le coût du transport routier le plus onéreux au monde en raison des barrages et du racket. Si nous parvenons à baisser nos coûts de production, l’industrialisation s’imposera d’elle-même.

Pourquoi le système bancaire n’accorde-t-il que peu de prêts aux entreprises ?En raison de l’insécurité juridique, le coût des prêts est majoré de 4 à 5 points. Les taux d’emprunt varient de 12 % à 16 %. Les garanties bancaires ne suffisent pas face à l’arbitraire de notre justice. Les banques et toutes les sociétés en général facturent, par anticipation, les entraves à l’économie. Pour les marchés publics, les opérateurs nous expliquent qu’il faut verser 10 % de pots-de-vin pour se faire régler. Au final, c’est le consommateur qui en paye le prix.

Qu’attendez-vous du récent accord de partenariat économique signé avec l’Europe ?

Beaucoup craignent la compétition des produits européens, mais nos économies sont plus complémentaires que concurrentes. Cet accord de partenariat est, par ailleurs, accompagné d’un fort volet de mise à niveau. Profitons-en pour améliorer la productivité des sociétés, l’environnement des affaires et la culture d’entreprise. On ne peut prétendre jouer la Coupe du monde de football avec les grandes nations et demeurer une économie tropicale.

La Côte d’Ivoire n’aurait-elle pas intérêt à se tourner vers les grands pays émergents comme la Chine, l’Inde et le Brésil, plus que vers l’Europe et les États-Unis ?
L’un n’empêche pas l’autre. Il faut engager des discussions avec tous les pays qui manifestent leur volonté de faire du commerce avec l’Afrique et voir quels sont nos intérêts.

La part de la France dans les échanges avec la Côte d’Ivoire a fortement baissé…

Elle reste le premier partenaire avec 20 % des parts de marché. Néanmoins, nos relations commerciales sont de plus en plus diversifiées. On assiste à une montée en puissance de la Chine, de l’Afrique du Sud, de l’Angleterre, d’Israël, de la Russie ou encore de la Suisse.

Êtes-vous optimiste pour l’avenir ?

Je le reste. La Côte d’Ivoire a toujours montré une réelle capacité de rebond même si nous avons sérieusement détérioré notre outil de production. Mais, pour cela, il faut de la volonté politique, que ne favorise pas la nature de la coalition gouvernementale actuelle. Il nous faudra également régler une fois pour toutes les questions foncières, d’intégration de l’armée et de nationalité. Le seul but est de défendre l’intérêt général et un environnement favorable à l’entreprise. La création de richesse et la réduction de la pauvreté favorisent la stabilité politique.

Commentaires

Le constat fait par monsieur Billon est juste mais c'est cela la conséquence directe de cette guerre injuste,à nous, imposée par des hommes dont l'égoïsme le dispute à leur sadisme. Vous comprenez maintenant pourquoi je suis sans pitié pour tous ceux qui ont poussé certains de nos jeunes à emprunter cette voie sans issue. Car après tous ces actes inqualifiables, nous sommes obligés de revenir aux fondamentaux de la démocratie: la politique pure, les élections. A quoi pensaient-ils? Gouverner par la force! Cela sera éphémère comme tout ce qui n'émane pas de la volonté du Tout Puissant.
J'espère que vous comprendrez désormais le bien-fondé de mon antipathie pour les commanditaires de la rébellion donc pour ADO.

Écrit par : inza | mercredi, 18 février 2009

A la bonne heure!!! Et qui a détruit?? Le RDR et sa rebellion bien sur!!!!!!!!!

Écrit par : Brym | mercredi, 18 février 2009

Les fondamentaux c'est les elections alors pourquoi avez vous si peur de le croiser aux elections?
Pourquoi donc vouloir faire trainer chaque etape du processus et meme declarer de facon peremptoire à la Sorbonne que les elections ne sont une priorite pour Gbagbo?
Evidemment vous negocier pour 2010 afin de faire 10 ans au pouvoir.
Si au mois le pays etait dirigé, mais il n'ya que les scandales de detournemnents de deniers publuques s'entend et d'escroqueries presidentielles et/ou minietrielles qui marquent l'agenda politique en Cote d'ivoire.
On ne dirige pas en Cote d'Ivoire on vole.
Ou du mois : Silence, on vole!
N'est ce pas Inza!
Maos c'est le RDR qu'on preferre attaquer pour se detourner des vrais problemes!
Mias comme les ivoiriens ne sont plus duppent de ces fameux"POLITIRIENS" dixit Adama Dahico.............

Et pour terminer, felicitation pour ton courage de confesser ta haine pour Alassane ,il y a un qui se cache mal,accuse avant de chercher dit-il, les preuves,et bien que son argumentaire et sa verité subjective transpirent la haine à milles lieux, il refute ce qui est evident. Refuser de se rconnaitre dans le mirroir q'on tient en face!!!!!!!
LA VIE EST DURE,LE MENSONGE EST DUR,SE REGARDER EN FACE QUAND ON EST HIDEUX AUSSI!

Cher Inza, toi, ta haine pour Alassane Ouattara est la force qui determine ses partisants,Plus vous deploierez cette haine et la mechancete à son egrard,plus il sera soutenu par milliers et des milliers de militants et sympathisnants.
Dont les rangs grossissent de jours en jours.
Parler seulement, insulter seulement, le RDR AVANCE!

Alors, tu coninues à hair ce grand homme toujours? Tu sais la suite........

Porte toi bien toi et ta haine,(sans oublier d'ailleurs ton frere en haine BRYM) et que Dieu fasse qu'elle ne te detruise avant de voir ce brillant economiste liberal fera de ce pays apres les elections, ce coup de balai des citoyens pour dire bye bye à la mediocrité,au vole à tous va!

Que tu vives longtemps pour voir cela et avoir honte d'avoir ressenti cette haine gratuite,envoutante, mais surtout autodestructrice!
Ciao!

Écrit par : Admin RJR YOP | mercredi, 18 février 2009

Merci aux animateurs de ce blog.
Mais ces deux la sont toujours sur cette planette de la honte et du mensonge qu'est le FPI? Ces gens ont bu le sang de l'Etat de Cote d'ivoire et il ose critiquer les meilleurs!Le monde est donc sur la tete chez eux.
Jouer les prolongations dans le vol et l'incompetence à la tete du pays. Le jour des elections viendra et pssstt!!!
You will get out of the way!!! Forever!
Mon Dieu quel regime,celui la!
Je vais acheter le cacao à 3000 f caf,ilfaut de la transparence dans les compte sur le petrole... et à leur tour, le monde est renversé!!!!
Tous est sens desssus-dessous. La republique de la honte!!!
Il y Mamadou le dingue qui a de la methode en sa folie ,il y a Affi qui dit n'importe quoi, le Manitou qui raconte tout sauf le discours qui sied au rang,vraiment ca marche sur la tete!!

Vraiment merci, les gards du rjr mais vous devez pas dire RJR YOPOUGON,mais vous devez porter la voix de tous les jeunes ivoiriens qui en ont marre de ce regime desordonné.
Plutot jeunesivoiriens.ivoire-blog.com.Pensez-y mes freres.
Je suis maintenant connecté au blog 24h/24.
Continez car le chien passe la caravanne passe.
OPKOR!!

Écrit par : KONAN M | mercredi, 18 février 2009

Ô mon Dieu! Cher frère Inza, je suis jeune comme vous, et surtout votre niveau de langue m'emmène à déduire que je suis intellectuel comme vous. Mais ce que ma conscience ne maîtrise pas vraiment, c'est cette propension que vous avez à toujours tout ramener au RDR et à son président. Je comprends vos positions politiques (et je les respecte d'ailleurs), mais je crainds ne pas comprendre votre raisonnement. Voilà que président de la chambre de commerce et d'industrie de notre pays (à nous tous) étale aux yeux du monde le pitoyable marasme socio-économique qui nous gangrène, que vous, vous vous lancez dans des raisonnements tendant de façon déhontée, à justifier cette situation par une fuite en avant: "les responsables, c'est bien ADO et La rebellion!". Ô que c'est facil de trouver des bouc émissaires pour expliquer nos incompétences. Mais dis donc, on tombe des nues par ici, avec pareilles élucubrations! Au cas où vous l'ignoriez, acceptez que je vous rappelle que Jean Louis Billon n'est autre que le président des fournisseurs d'emplois de Côte d'Ivoire; et c'est cet homme qui, manifestement dépité, estime que la situation est suffisament grave. Alors si vous aviez compris ce message comme moi je l'ai compris, je crois que vous la sagesse exigerait que vous remuiez plusieurs fois votre cervelle avant d'intervenir. Car pour votre en enseigne, sachez que moi aussi j'étais avec vous dans les rues au départ, mais j'ai compris in fine que ma place ne s'y trouvait plus. Du moment où le régime frontiste et ses hommes, nonobstant la situation de crise qui prévaut, s'arrangent à affamer le peuple, en décuplant leur budget de souvéraineté (65 milliards), en pillant les caisses de l'Etat, par des malversations et des faits d'escroquerie sans commune mesure. J'ai souvent mal quand je vois que des jeunes commes vous (aussi beaux et intelligents) soient résolus à mendicité mondaine, la prostitution intellectuelle, faute de travail. Est-ce la guerre qui emmène GBagbo à s'actroyer un budget de 65 milliard, au grand mépris de la peuple affamé? Est-ce la guerre qui a poussé Tapé Doh et ses accolytes à volé plus de 100 milliars dans les caisses des structures de café-cacao? Est-ce encore la guerre qui pousse Gbagbo et ses proches à opérer du brigandage d'Etat contre les opérateurs économique (pourvoyeurs d'emplois), en leur extorquant d'importantes sommes d'argent? est-ce enfin la guerre qui impose aux entreprises d'Etat (ou même sertaines entreprise privée) avec quels fournisseurs travailler? Voilà les maux qui grippent la côte d'Ivoire, imputables à notre administration au plus haut sommet. C'est tout simplement ce que M. Billon voulait vous faire comprendre, cher ami Inza. Voyez vous que pour mieux comprendre ce discour on a pas besoin de regarder ailleurs...
Combien de temps des jeunes aussi vaillants et intelligents comme vous, continuerez à vous laisser gaver de haines et l'intolérence par ce pouvoir des refondateurs, qui a fini montré toutes ses limites, et qui s'est résolu à confier la destinée de toute une nation au gré d'indélicats pasteurs qui essaiment le palais nuit et jour. Quand ouvrirez vous les yeux pour comprendre que ce pouvoir n'a rien de divin, contrairement à ce qu'on veut vous faire gober? Souvenez vous! Tout comme Gbagbo le prétend aujourd'hui en Côte d'Ivoire, Mobutu Sésé Séko au Zaïre, Pol Pot au Cambodge, Augusto José Ramón Pinochet Ugarte (ou Augusto Pinochet) au Chili, Slobodan Milosevic en ex-Yougoslavie, Moussa Traoré au Mali, Jean Bertrand Aristide en Haïti, bref, disaient aussi que leur pouvoir était béni de Dieu, et on connait la suite... Le monde se rappelle encore des pires attrocités que ces hommes (socialistes-comunistes pour la plus part) ont fait subir à leur propre peuple. Et Gbagbo sur leur trace, a confié la destinée de notre chère Côte d'Ivoire au gré de ses errements dogmatiques. Ca, nous disons et dirons non!

A tous les jeunes ivoiriens qui, peut-être de bonne foi, mais malheuresement, restez encore, malgré toutes ces évidences, confiants et fidèles à ce régime pouri des refondateurs, je plainds vraiment votre ingénue béatitude.

Abel Kipré, Citoyens Ivoirien

Écrit par : Abel Kipré | mercredi, 18 février 2009

Je vous comprends, votre positionnement politique vous empêche de faire des analyses plus poussées. C'est dommage, que croyez-vous? L'occupation d'une partie du pays explique, à elle seule, tous nos problèmes. Et les raisons de cette guerre sont à trouver dans la volonté diabolique de ses commanditaires( ADO en fait partie) de stopper net la bonne marche du pays.Ils savaient bien que la mise en oeuvre du programme révolutionnaire du FPI était égale à leur mort politique.
Aujourd'hui, ces commanditaires et leurs partisans veulent porter la responsabilité de la descente aux enfers de notre pays à d'autres personnes.Non! Ils paieront seuls pour leurs forfaits devant DIEU et devant l'histoire.
Pour ce qui est des élections, elles auront lieu mais pas aux conditions que vous croyez. Les listes électorales seront entièrement extirpées des nombreux ressortissants des autres pays de la CEDEAO que votre parti, le RDR, a fait enrôler alors qu'ils n'en ont pas le droit. L'accord de Prétoria demande seulement à un des leurs,ADO, de faire exceptionnellement acte de candidature . Il n'a jamais été dit ni écrit que des millions d'étrangers l'accompagneraient. Je doute même qu'il veuille maintenir sa candidature quand il réalisera qu'il sera seul sans les non ivoiriens qui occupent une place principale dans sa stratégie.
Pour finir, demandez à vos comzones de laisser les préfets exercer, pleinement, leurs prérogatives pour le bien de la nation. Ils se sont suffisamment enrichis tandis que la pauvreté évolue de façon exponentielle, au près d'eux.

Écrit par : inza | jeudi, 19 février 2009

Qui tient ce genre de discours encore dans ce pays?

Pauvre Inza, un jeune encore dans ce genre de raisonnement?
Le pays etant coupé en deux Tape Doh et autres se sont senti obligés de mettre en coupes réglées les milliards du cafe cacao.
Des escroc tapis à la presidence et bandes de jeunes desoeuvrés autobombardés"defenseurs de la republique" escroquent les operateurs economiques ,organisent des rackets à leur encontre.
Ces protocoles du manitou qui se remplacent à la vitesse de l'eclair pour laisser soufler les portefeuilles et/ou compte en banques des visiteurs à la présidence.
Des pauvre gueux devenus subitement milliardaires batissant de sompteux domainesde facon ehontée au vu de tous, roulant dans des voitures que les chefs d'entreprisent ne peuvent se permettre d'acheter!

Des passations de marché à hauteur de 100 millions sans appel d'offres donc pippés dès le depart.

Drole de consequence de la guerre! Ahh la guerre a rendu services à la refondation pardon à la rebfondation (Mamadou Koulibaly).
Et c'est ADO que vous voyez?Pauvre refondation,lr fantome ADO vous hante à ce point?
C'a fait sachez le maintenant des victimes presidentielles hien?

Gerer plutot le pays que de pleurnicher à la tache.
Regarder Sarkozy,Obama ils se battent pour sauver le pays vous pleure Ado,Ado,Ado et toujours Ado

Pour les activites economiques le prince à milliers de pasteursne disait-il pas que l'outil de production est resté intact et que la Cote d'Ivoire utile est saine et sauve?
Mais alors cher Inza bien aimé;penseur et blogueur à vision tubulairement etriqué, sache que le RDR n'est pas une strucure Etatique etablissant des actes administratifs et piéces d'identité.
Nous passons tous par des services publiques chargés de le faire.

Encore le RDR, toujopurs le RDR!Mais vous oublier que vous nous faites de la publicité gratuite la communication et le marketing politique etant couteux tous les regimes qui se succedent aident cet homme dans ce sens sans meme le savoir.
Parler d"Ado,parler ADO,justifier tout pas Ado,cela contribut à rendre le monsieur toujours celebre et vehicule son image la ou on le connait moin.
Si vous rever d'une election aux candidats triés sur le volet à la Guei detrompez vous.
Cette fois ci tous les peureux feront face au geant Ado.
Les fuites en avant c'est terminé!
Preparez vous au lieu de pleurer ! D'acusez de boycotter!
Etes vous au pouvoir ou dans l'opposition? Bon sang!
soyez pret pour ne trouver des justifications pardon des mystifications pour epliquer votre echec programmé.
Qui votera encore pour un president qui ne sait c'il a à faire a la presdience?
Un president parlote, inactif comme Lassana Conte ,violent comme Mugabe, populiste comme Pol pot,menteur comme Frederic Chiluba, politirien comme ..............
Pouir vos critiques sur les Foreces Nouvelles la Primature n'est pas loin.
Et mieux ils sont justement tous jeunes Soro ,Konate,Amadou, et meme les ministres la Jeunesse Forces Nouvelles, du beau monde pour vous repondre.
Voyez de ce cote-ci cher jeune ami

Écrit par : Romuald L | jeudi, 19 février 2009

Vous avez l'art consommé de déplacer les problèmes. Ai-je menti en indexant les commanditaires de cette sale guerre? Où est le problème? Je vous prédis un échec cuisant pour tous ceux qui ont emprunté des raccourcis en portant le glaive dans le sein de la mère patrie.
Tous les maux que vous évertuez à amplifier sont le fait des commanditaires de cette sale guerre donc de votre président. Si vous êtes sincères et vous prenez la période d'octobre 2000 au 18 septembre 2002, vous verrez que la bonne gouvernance était au rendez-vous à un tel point que les pointueuses institutions de Bretton Woods ont repris leur coopération pleine et entière avec notre pays. C'est pour arrêter net cet élan salvateur pour tous que les ennemis de notre pays dont fait partie votre président ont monté cette rébellion des FN.
Je ne fais que dire la vérité et tout ce dont vous parlez ne découle que de cette situation d'instabilité créée à dessein. Le pouvoir a bien fait de résister pour éviter la somalisation de notre pays.Je n'invente rien même si chacun a l'habitude de voir midi à sa porte.
Cette contribution est la dernière que je fais sur ce sujet. Je suis reconnaissant à tous ceux qui m'ont porté la réplique,ce, souvent de façon très courtoise. Ces genres de débats valent mieux, vous convenez avec moi, que le recours intempestif aux armes.
Merci,une fois de plus, aux responsables de ce blog.

Écrit par : inza | jeudi, 19 février 2009

Inza, le FPI n'est pas exempt de reproche dans le recours aux armes. Idem pour le RDR qui ne veut pas reconnaitre la paternité de la rébellion.
ces 2 paris sont des incitateurs de haine et de violence en Côte d'Ivoire, et relativement au RDR, je dirai qu'il n'a plus rien à espérer.
son score au 2eme tour des élections sera le même que celui du 1er tour, parce que sa base ethno-électorale est déjà connue et elle est très rigide (ne varie pas). Malheureusement, ce seuil rigide n'atteint pas, et il n'atteindra jamais 50 % alors c'est normal que les rebelles du RDR essaient de pêcher dans la population exogène à son "troupeau électoral (pardonnez moi l'expression, c'est juste un métaphore).

Écrit par : Krathos | jeudi, 19 février 2009

Et vlan! revoila la these ehnique! Les militants du RDR sont les ressortissants de la cedeao! On echape pas à l'ivoité,doctrine enthnique, raciste, destricteur de nation.
Pour la conquete electorale du RDR ne vous inquitez pas, chacu bosse dans son coin en attendant le GO!
Si croire que le RDR ne pese rien electoralement parlant, vous fait plaisir, no problem! Si cela vous soulage , vous rassure quant à la perspective de perdre les elections,ok , pensez le t portez vous bien, jusque au soir de l'election.
Le passé des uns et des autres joue pour nous! La refondation nous rend enormemmenr services ces temps ci par leur gestion on ne peut plus chaotique, calamiteuse!
Krhatos, ne t'inquite pas pour nous, nous sommes serien et pret pour ses echeances lelectorales.
Nous, RDR sommes dans une position ou nous ne luttons que pour que des citoyens ivoiriens jouissent de leurs droit de vote.Rien que cela. Kone,Coulibaly,Bamba? Vous etes arretes pour fraude sur la nationalité à l'enrollement.Rien que ca!
Il n'ya -il pas de village de Bamba,Cisse,Coulibaly en Cote d'Ivoire?
POURQUOI NE PAS? POUR TRANQUILISER LES TENANTS DE CETTE THESE REVOIR LA FRONTIERE DU PAYS POUR FIXER LES UNS LES AUTRES!
PERSONNE NE PEUT ACCEPTER L'EXPROPRIATION! JAMAIS!
Et s'il vous arrive de dire cela avec desinvolte,"population exogene" dites vous que vous propager les germes dun conflit dnangereux pour cette nation en devenir, sans meme, le savoir,à travers un simple petit billet de blog.
Vous participez à cela , vous à propager cette these!
C'est lourd de consequence ce genre d'affirmation, mais à la guerre comme à la guerre, vous utiliser les armes qui pouvez trouver, la fin justifie les moyens et importe que pourra, il s'agit de barrer la route à l'ennemi, pas à l'adversaire politique, mais celui que vous considerez comme l'homme à abattre.
Au fil des echanges, le profil de chacun apparait, peu a peu,les lements cachés ressortent.
Le RDR N4AS PAS BESOIN D'ELEMENTS ENDOGENES MAIS LUTTERA POUR LES CITOYENS IVOIRIENS QUELLE QUE SOIT LEURS ORIGINES SOIT RECONNUS COMME TEL.
Cette determination ne flaibira pas , jamais meme si 'est un palisir pour vous d'attaquer sous l'angle dnagereux de l'ethnisme.
Les intello du PDCI,Kipre et autres sont passés par là et rgrette ce que cela a creee.
Vous etes au PDCI le noveau porte flambeau de l'ivoite, cette negation de l'autre, du voisin different de mon ethnie?
La haine detruit , la haine ethnique detruit la nation, le Republique, vous aimez ce mot.
Portez vous bien!

Écrit par : Kone Constant Tiovaga | vendredi, 20 février 2009

J'interviens juste dans ce débat pour dire que dans les états modernes, il ne revient pas aux partis politiques qui sont des associations privées de dire qu'un tel est ivoirien et qu'un tel ne l'est pas.L'Etat (le ministère de l'intérieur et ses démembrements, idem pour le ministère de la justice ) est outillé pour ça et seul habilité à le faire. Le RDR doit s'en remettre à ces structures, c'est tout. Nous n'allons pas tout de même refaire les limites géographiques de notre pays...

Écrit par : n'guessan bi n'guessan | vendredi, 20 février 2009

N'guessan tout porte a croire que c'est la seule facon de tranquiliser xcertains citoyens de ce payx.
Retracer la frontiere pour eviter le clash permanent. Ils ne changeront pas, j'en suis convaincu.
C'est les meme aiutorites qui etablissent touts les pieces de ce pays n'est ce pas? Alors pourquoi cette vision ethniciste permanente dans le debat sur la cotoyennete.
Qui a demande a etre rattaché à qui? Nous sommes le produit de la jeune histoire de la composition des etats Africain par le colonisateur.Alosr qui est propritaire de quoi par raport a qui?
Salut a toi citoyen lucide!
Et surtout à bientot!

Écrit par : Admim rjr yop | vendredi, 20 février 2009

Admin RJR et Koné Tiovaga, peut-être des jumeaux en une seule personne, arrêtez de distraire les ivoiriens avec votre discours de Saint.
Vous écrivez: "Nous sommes le produit de la jeune histoire de la composition des etats Africain par le colonisateur.Alosr qui est propritaire de quoi par raport a qui?"

MAIs ce qui vous dites ne peut "etre" au mépris des lois et de notre constitution IVOIRIENNE. je me rappelle bien que le RDR a été créé par Djény Kobina à cause de cet amour passionné pour la CONSTITUTION et les lois.

Encore, vous récidivez en ces termes:" Et s'il vous arrive de dire cela avec désinvolte,"population exogène" dites vous que vous propager les germes d'un conflit dangereux pour cette nation en devenir "

mais je vous demande simplement d'arrêter de distraire les ivoiriens car on sait comment votre rébellion agissait dans notre pays.Comment votre dramane Ouattara de président a contribué a installé les germes d'une guerre en Cote d'ivoire.
Aujourd'hui, vous ne pouvez pas vous départir de la rebellion. c'est l'invention de Ouattara, de Compaoré et de ses bras armés privilégiés.

Nous au PDCI n'avons jamais fait usage de cet argument, a plus forte raison aidé en cela par la barbarie des armes . Vous au RDR devriez supporter votre fardeau: LA RÉBELLION EST LE FARDEAU DU RDR, alors quand vous dites que :" tout est à reconstruire" sachez que vous, putschistes de 1999, rebelles et déstabilisateurs du RDR, n'avez aucune légitimité à sortir ces mots de votre bouche.

La vision ethniciste, régionaliste se trouve dan les mots de Dramane Ouattara: " Parce que je suis Musulman et du Nord, on rejette ma candidature"...
Reconnaissez vous au moins que , le président des soi-disant Républicains a tenu tel discours dans sa vie politique ???

Voila le genre d'interrogations qui devraient trotter dans votre esprit.

Écrit par : Krathos | vendredi, 20 février 2009

Mr ADmin RJR Yopougon ou toute personne militante du RDR, est invité a contribué au débat sur le blog krathos,relativement au billet: " 7 question posées à un républicain".

Nous vous remercions d'AVANCE pour votre capacité à défendre vos convictions politiques !!!

Écrit par : Krathos | samedi, 21 février 2009

Vous aurez les reponses a vos questions, ne soyez pas si impatient!
Les republicains n'ont perur de personnes en termes de debat pilitiques: Tout de meme!
One demande que ca, mon cher ami!!!

Écrit par : admin rjr yop | samedi, 21 février 2009

Mr ADmin RJR Yopougon ou toute personne militante du RDR, est invité a contribué au débat sur le blog krathos,relativement au billet: " 7 question posées à un républicain".

Écrit par : Krathos | lundi, 23 février 2009

Les commentaires sont fermés.