topblog Ivoire blogs

jeudi, 12 février 2009

cote d'ivoire:Affaire escroquerie à la Présidence-La secrétaire de Gbagbo condamnée à 5 ans

Après la réquisition du représentant du parquet et la plaidoirie des deux parties (défense et civile) mardi dernier, dans le cadre de l’affaire ‘’escroquerie portant sur la somme de 65 millions de fcfa au préjudice de la société MTN’’, le tribunal a rendu son verdict hier. Alors que le parquet avait requis 12 mois de prison ferme contre dame Emilienne Gomé Hilaire, le tribunal l’a condamnée à 5 ans de prison ferme en la déclarant coupable. Quant à dame Metté Elise, dont le ministère public a requis la relaxe, le tribunal ayant requalifié les faits d’escroquerie en ceux de complicité d’escroquerie l’a condamnée à la même peine. A leur sortie de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), les deux prévenues sont priées de passer au Trésor public pour payer à l’Etat ivoirien la somme de 300 mille francs, chacune.

gbagbo2.jpg




En outre, Emilienne Gomé Gnohité et Metté Elise ont été condamnées à payer au Chef de l’Etat, un franc symbolique en guise de dommages et intérêts. On s’en souvient, maître Kouassi Alla, qui défendait les intérêts du Président de la République, n’a pas du tout été tendre lors de sa plaidoirie. ‘’L’article 35 de notre Constitution oblige le Président d’être de bonne moralité. Par le fait de ces deux femmes, cette bonne moralité a été atteinte. Madame Gomé a abusé de la confiance du Président pour s’adonner au racket. (...) On se sert de son nom pour extorquer des fonds. Elle fait croire à l’opinion que le Président de la République marchande ses rendez-vous.


Le Chef de l’Etat demande la condamnation des prévenues’’, a martelé l’avocate qui n’occulte pas le fait que cette attitude d’escroc nuit à la réputation de Laurent Gbagbo qui incarne la plus haute institution de l’Etat. Cette plaidoirie de la partie civile n’est pas tombée dans des oreilles de sourd. Bien au contraire ; comme nous le rapportions plus haut, le juge Yapi Tobo et ses assesseurs, après délibération, ont condamné sévèrement les deux prévenues à 5 ans de prison ferme. Cette peine est assortie de 10 ans d’interdiction de paraître sur le territoire national excepté dans son lieu de naissance, pour Madame Gomé.

Quant à madame Metté, qui s’est naturalisée ivoirienne, elle est interdite de paraître sur le territoire du District d’Abidjan pendant la même durée. Après cette sentence, maître Aubré (de la défense) a, au cours d’une déclaration, promis d’interjeter appel de la décision. L’épisode de ce qui est convenu d’appeler ‘’affaire escroquerie portant sur la somme de 65 millions de fcfa à la Présidence’’ n’est donc pas près de se refermer.



G. DE GNAMIEN

Source : l'inter

Commentaires

voila ce qu'on appelle l'amateurisme dans la gestion étatique. jamais dans l'histoire de la Côte d'ivoire nous n'avons connu autant de scandales que sous le règne "catastrophique" de Laurent Gbagbo, propulsé un soir d'octobre de "manière calamiteuse" au pouvoir. La Côte, naguère si respectée et adulée des autres, est aujourd'hui devenue ce que nous constatons tous avec le pouvoir frontiste: Avec ce scandale des 65 millions de MTN, la coupe de mais mauvaise gouvernance du régime FPI est désormais pleine. L'être humain, doué de pensée, que je suis. L'intellectuelle que je suis, je me demande bien comment des citoyens digne de ce nom puissent continuer de laisser leur destin entre les mains de charognard de dernière génération comme ces hibou du palais. Tenez vous bien, une secrétaire! je dis bien une simple secrétaire (je me demande même si elle a le niveau requis, en faisant allusion à son niveau de langue lors de son procès) a pu aussi facilerment extorqué 65 millions à un opérateur économique. Alors question: Si une simple secrétaire a pu escroquer une telle sommes à un opérateur économique, je me demande bien à combien évaluer ce qu'un chef cab, ou un directeur de protocole, ou un conseiller, est capable de faire... En tout cas le passage des refondateurs au pouvoir a battu tous les recors en matière de scandale financier et d'escroquerie d'Etat en Côte d'Ivoire. déchets toxiques, café cacao, pétrole, riz indien, sans compter les rackets présidentiels, les refondateurs nous ont fini par nous démontré que sous leur règne, l'honneteté est un délit. Au moment où la majorité du peuple vivote dans la pire des misères, le hideux visage de la minorité refondée s'en moque le bouge pleine, sans état d'âme.
Une chose est désormais sûr de tous, Laurent Gbagbo et son entourage sont tous "pouris". Des entreprises écran par ci, des fonctionnaire fictifs par là, et que dis-je, des voyous au col blancs, maîtres chanteurs devant l'Eternel, foulent au pied l'image de notre chère Côte d'Ivoire que nous aimons tous. Vivement que le refondation soit conjuguée l'imparfait.

Abel Kipré, citoyen ivoirien

Écrit par : Abel Kipré | lundi, 16 février 2009

Salut a toi citoyen Kipre,

Vous vnez de fairle premeir pas mis le plus important pour sauvevotrpayx.Vous, vous savez cque l'on appelle pratriotisme! Certains le confonde avec nationalisme et chauvinisme.
Citoyen Kipre ,ton constat, non ,ta revolte est le debut de la luttsalutaie qu'il nous faut engagé pour sortir ce pays du gouffre.
Voila le reaction de quelqu'un qui aime son pays,qui a de la peine face à des evements si honteux si infatilisants pour l'image de son pays.
Mr. Kipre, vous vnez d'expliquez pourqoui le DG de MTN a été expulsé; Evitre que d'autres Chefd'Entreprises victimes denonce ce que font ces gards de la preseidence.
Vivlment les elections pour passer le balai surr un fil d'hooreur qui n'a d=que trop duré.
Salt a un patriote, salut à un frer!
Salut à un jeune homme digne!
Admin rjr yop

Écrit par : admin rjr yop | mardi, 17 février 2009

Les commentaires sont fermés.