topblog Ivoire blogs

jeudi, 29 janvier 2009

Barthélémy Kotchy “Memel et moi, on s’est trompés”

Barthélémy Kotchy écrit à Nord-Sud Quotidien “Memel et moi, on s’est trompés”

29/01/09
Nord Sud

Je vous serai infiniment obligé de bien vouloir publier dans votre journal, cet article qui n’est que l’extrait de la préface du livre de Maurice Bandaman, intitulé ‘‘Côte d’Ivoire, chronique d’une guerre annoncée’’ Contrairement à ce que pensent bien d’universitaires, très tôt certains d’entre nous avions réagi contre la position erronée sur l’ivoirité de l’équipe de Niangoran Boua, Niamkey Koffi, Noël Loucou ; dès que le professeur Harris Memel-Fotê m’a informé de leurs écrits dans leur revue ‘‘Racine’’. (Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls à avoir produit des textes pour soutenir le président Bédié qui ne les a pas contredits).
kocthy.gif






J’ai pris position. C’est pourquoi je vous prie de publier l’extrait qui commence à partir de ‘‘Genèse….jusqu’à pourquoi Bandaman s’insurge-t-il et anticipe?’’ Enfin, je suis d’accord avec le professeur Zadi Zaourou, lorsqu’il dit que nous nous sommes trompés. En effet, il y a de cela une dizaine d’années, le docteur Zunon Kipré me confirme : Memel et toi, vous auriez dû ne pas vous engager dans un parti politique, pour bien jouer le rôle d’éclaireur, de guide et garder votre liberté de penser. Nous aurions dû prendre pour exemple Raymond Aron et Sartre. Sartre d’ailleurs avait tenté de flirter avec le Parti communiste et très vite, il s’en est séparé. Prof. Barthelemy Kotchy Abidjan le 23 janvier 2009

Les commentaires sont fermés.