topblog Ivoire blogs

jeudi, 08 janvier 2009

Côte d'Ivoire: Le gouvernement ivoirien a maintenu le prix de vente du kilogramme de café, dont le pays est le septième producteur mondial, à 525 francs CFA


ABIDJAN, 7 jan 2009 - Le gouvernement ivoirien a maintenu le prix de vente du kilogramme de café, dont le pays est le septième producteur mondial, à 525 francs CFA (0,80 euro), a annoncé mercredi le président du comité de gestion de la filière, Gilbert Anoh N'Guessan.


"Le gouvernement ivoirien a tenu à maintenir le prix indicatif +bord champ+ au même niveau que celui de la campagne précédente à 525 FCFA", a déclaré M. Anoh N'Guessan lors d'une conférence de presse. "Le monde entier traverse une de ses plus graves crises et la Côte d'Ivoire n'échappe pas à ce phénomène vu que le café et le cacao s'échangent en dollars ou en livres sterling", a-t-il expliqué. Le comité de gestion de la filière café-cacao a été nommé en septembre après l'incarcération en juin des anciens dirigeants de la filière pour "détournement de fonds, abus de biens sociaux et escroquerie". M. Anoh N'Guessan a également affirmé que la Côte d'Ivoire "a enregistré une baisse continue de sa production jusqu'à atteindre 80.000 tonnes au cours de la campagne 2007/2008" au lieu de "380.000 tonnes de café cerise en 2000". "Au niveau mondial, la production annuelle oscille depuis dix ans entre 6,5 millions de tonnes et 7,7 millions de tonnes", a-t-il précisé. Selon lui, "contrairement au cacao pour lequel la Côte d'Ivoire est faiseur de prix (en raison de son premier rang mondial), (le) pays subit la loi du marché du café, dictée par les pays tels que le Brésil et le Vietnam". "Les experts projettent une hausse de la production mondiale de café pour la campagne 2008/2009. Cette hausse s'explique encore une fois par un accroissement de la production brésilienne et celle du Vietnam", a conclu M. Anoh N'Guessan.


Les commentaires sont fermés.