topblog Ivoire blogs

mercredi, 07 janvier 2009

Le SYNESCI, menace : “Nous allons brûler toutes les copies si.........

Reclassement indiciaire des enseignants - Soro Mamadou S. G SYNESCI, menace : “Nous allons brûler toutes les copies et il n`y aura pas de 1er trimestre"



mardi 6 janvier 2009 -
Par Le Nouveau Réveil

Soro-Mamadou303.jpg




Le Syndicat national des enseignants du second degré de Côte d'Ivoire (SYNESCI), depuis le début de l'année scolaire, a confisqué toutes les notes d'évaluation des élèves pour exiger l'application du profil de carrière et l'adoption des indices. Depuis lors, le gouvernement semble ne pas réagir face à cette situation. Au cours de son Assamblée générale (AG) du 27 décembre dernier, le SYNESCI est monté au créneau pour exiger le respect des promesses. Il déplore "l'hypocrisie" du gouvernement. Dans cet entretien, son secrétaire général hausse le ton et menace.


Le 27 décembre dernier, le SYNESCI s'est réuni en Assemblée générale ordinaire à l'Institut national de la santé Publique d'Adjamé. Dites-nous M. le secrétaire général, Soro Mamadou, les résolutions nées de ce conclave ?

Cette Assemblée générale nous a permis de faire le point de toutes les négociations qui ont eu lieu depuis le 17 septembre 2008 jusqu'à ce jour 27 décembre. Mais en même temps faire le point de la lutte puisque depuis le 10 novembre 2008, le SYNESCI est entré en rétention illimitée de toutes les évaluations de toutes les copies sur l'ensemble du territoire national. Nous avons noté une mobilisation record de 525 délégués et la participation de 423 sections. Cela témoigne d'un fait, c'est qu'aujourd'hui, les enseignants plus que jamais, suivent avec une attention particulière leur dossier sur la fin du profil de carrière, à savoir l'adoption de la nouvelle grille indiciaire revalorisée et la date des effets financiers de l'application de ces grilles. L'Assemblée générale a noté que le taux de suivi de la rétention de toutes les évaluations et des copies a connu un franc succès. Son taux de suivi est de 94,35% sur l'ensemble du territoire. La deuxième chose, l'Assemblée générale a constaté que la bonne position de négociation qui est une position de responsabilité du SYNESCI, a eu pour seule récompense le dilatoire, l'hypocrisie, le mépris et le dédain. Sinon comment comprendre que depuis le 17 septembre, le 23 septembre, le 24 septembre, le 29 octobre, le 07 novembre, le 11 novembre, le 13 décembre. Tous ces jours ont été des jours de négociation pour faire adopter la grille indiciaire et fixer une date pour les effets financiers ? Malheureusement, cette position responsable pour privilégier la négociation en lieu et place des promesses est restée vaine. Le 11 novembre une promesse pour nous rendre disponible le décret a été pris. Le 13 décembre, une promesse de 10 jours a été prise pour nous rendre disponible ce décret. Hélas l'Assemblée générale a constaté le dilatoire, l'hypocrisie et le mépris que le gouvernement affiche à l'endroit des enseignants. En conséquence, l'Assemblée générale de façon unanime a décidé de reconduire la rétention illimitée avec plus d'intensité et d'efficacité.

Qu'est-ce que cela implique ?
Cela veut dire qu'il n'y aura point de calcul de moyenne, il n'y aura point de conseil de classe et donc il n'y aura point de travaux de fin de premier trimestre. Et donc les parents d'élèves ne connaîtront pas les moyennes de leurs enfants. C'est pourquoi eux aussi, ils doivent prendre le relais à un gouvernement qui devient sourd, hostile et méprisant à l'endroit des enseignants, les ingénieurs de l'esprit que nous sommes. A partir du 20 janvier 2009 elle n'est plus prise en compte, ce sera l'arrêt total des cours au niveau du secondaire sur l'ensemble du territoire national. A la date du 30 janvier, nous ferons un point le 31 janvier à une assemblée générale. Si notre revendication principale qui est l'adoption du profil de carrière avec une grille revalorisée dont l'effet financier doit débuter à la date du 30 janvier 2009, ce sera l'arrêt total des cours au niveau du secondaire sur l'ensemble du territoire national. Tenez vous bien, nous irons à la journée nationale de brûlure de toutes les évaluations de toutes les copies. Nous allons vous inviter, la presse, à venir assister à cette importante cérémonie qui va marquer une année sans évaluation.

Dites-nous, après plusieurs négociations comme vous l'avez mentionné, quels sont les points d'achoppement qui n'ont pas eu d'échos favorables au niveau du gouvernement ?
Voyez-vous, c'est pourquoi, nous avons parlé de dilatoire et d'hypocrisie. Parce qu'aujourd'hui, je ne sais pas quel est le point d'achoppement. Pour preuve, devant leur hostilité, leur refus de céder des points par rapport à nos propositions du 26 septembre 2008, le 11 novembre, la mort dans l'âme, nous avons dit que nous avons pris acte de leur proposition indiciaire et qu'il l'applique comme il l'avait promis pour le 1er janvier 2009 pour qu'on voit la sincérité du gouvernement. La réalité aujourd'hui est là. Bien que nous les ayons suivis dans leur proposition, point de décret, point de 1er janvier 2009. Est-ce qu'on peut dire là qu'il y a des points qui achoppent ? C'est pourquoi, le SYNESCI a clairement signifié au gouvernement, vu que la date du premier janvier, vu que leurs propres propositions et leurs propres engagements n'ont pas été tenus, et bien, on ne peut plus se fier au principe du 11 novembre 2008 qui disait qu'ils allaient appliquer cette grille et ensuite on allait négocier pour la bonification du salaire par voie indiciaire. Tous ces engagements deviennent caducs et le SYNESCI est donc attaché à sa nouvelle grille indiciaire. Vu le décret 2008-251 du 11 septembre 2008 qui a octroyé aux agents de la Fonction publique des indemnités de 265.000 au grade A3 et de 300.000 au grade A4, nous avons fait cette conversion indiciaire en point indiciaire et nous avons ajouté à la position du gouvernement ces points indiciaires et ça donné pour le A3 2360 points indiciaire et pour le grade A4 2555 points indiciaire. Ce nouveau tableau-là est la grille proposée par le SYNESCI et qui doit faire l'objet d'adoption par décret et fixant la date du 1er janvier 2009 comme date d'effet financier. On nous dira que cette date n'est pas retroactive. On vous dira qu'il y a des dates ou des décrets qui ont été pris et après on vous dit que c'est déjà passé. Voilà en clair, notre principale revendication. A cela s'ajoute le payement immédiat et sans condition des indemnités de correction et l'application stricte de l'intendance pour les autres qui arrivent. Cela fait 2 ans que nous demandons cela et jusque-là rien.

Interview réalisée par Jean Prisca kokro


Commentaires

Messieurs les animateurs de ce blog, je suis curieux de savoir que vous inspire l'alternance politique qui vient de connaître le Ghana voisin.
Il n'est un secret pour personne que votre leader, ADO, n'a pas la patience qui caractérise l'homme politique véritable et est, à contrario, un fervent partisan des coups de force.
Je sais que vous récuserez cette vérité, au nom de la loi du silence qui caractérise ce parti singulier qu'est le RDR.
Je vous mets à l'épreuve pour savoir si vous êtes une jeunesse libérée ou non.
La balle est dans votre camp.

Écrit par : inza | jeudi, 08 janvier 2009

Cher fere Inza, c'est toujours avec plaisir que je vous retrouve.
Pour l'alternance au Ghana, je salue le courage de ceux qui dirigent les pays ou il y a l'alternanance par des elections -Ghana,Benin,Mali..... et non ceux qui ont peur de la voie du peuple.

Le RDR n'attend qu'une seule chose depuis 1995:
une competition electorale en bonne et due forme pour montrer par a+b sa force et sa popularite.
Rappellez- vous, les elections municipales, et encore les Conseils generaux ou le RDR sort premier par, je dis bien , suffrage exprimé au niveau national.

Jeunesse liberee?!!! Libre?!!

Vous vivez tres loin de ce parti Inza, tres tres loin.
Prends cette image : Tu as le meilleur joueur du championnat ,tu attends la competition depuis plusieurs annees, tu attends, tu esperes,tu attends, tu es souvent impatient et hop tu attends une autre date, qui est encore et encore decalee: Impatience,frustration,deception et patience , mais surtout confiance en son candidat et surtout confiance en des lendemains meilleurs pour la construction du pays.

Car, un jour ou l'autre il y aura cette election avec Ado qui effraie tant tous les autres depuis des annees!!!!!

Non mon cher frere nous sommes libres car surs de gagner, libres car fiers des competences internationalement reconnues de notre candidat.

Libre, comme liberalisme,libre comme serein,libre et libere comme l'est le meilleur d'une competition.

A nous revoir un de ces jours cher ami Inza,et tu comprendras beaucoup de choses.
Au plaisir...........................

Écrit par : rjr yop | jeudi, 08 janvier 2009

Chacun voit midi à sa porte, cela est plus vrai en politique. Je suis déçu de ce que vous ne m'ayez pas contredit sur l'impatience dont fait preuve votre candidat, laquelle impatience l'amène à emprunter des raccourcis comme la mise sur pied des rebellions et son penchant pour les coups de force qu'il évite de revendiquer.
Amicalement!

Écrit par : inza | vendredi, 09 janvier 2009

Vous prétendez avoir le meilleur candidat. C'est votre droit. Mais quand vous parlez d'élection alors que la rebellion, qui se revendique ouvertement de votre candidat est encore en arme, je suis surpris. Ou alors, vous manquez d'assurance au point que vous voulez que des élections se tiennent dans un pays divisé??? si par extraordinaire cela se faisait, on peut être sûr que cela ne ramènera aucune paix!!!

Écrit par : Nestor | samedi, 17 janvier 2009

Saluta toi Nestor.Nous au RJR sommes heureux a chaque fois que le debat est engage entre notre parti et les supporters du regime FPI.
Depuis 2002, le payx vit en fonction des accords de paix qui aboutissent aux elections.
Pourquoi ne pas lire les accords signes recemment par le camp presiddentiel et les Forces NouvellesCela repond entirement a votre reponse, amoins que les responsables du FPI ne soit des pietres negociateurs ce qui m'etonneraitent tout de meme.
Vos responsables ont dancé a la signature des accords de Ouaga et continuent la camaderie avec les elements des forces nouvelles.
Que vous nous reprochez vous donc si vous avez comme le disait Gbagbo fait un acciord avec Soro puisque personne d'autre que lui ne revendique la rebellion?
La rebellion est une entite politique avec ses propres revendications et le Rdr cela vous embete est un parti politique qui ne demande q'une seule chose: election transparente maintenant.

La guerre que connait le pays n'est que la consequence d'une gestion calamiteuse des antaginismes et conflits sociaux latents. Dans tous les pays du mondes il y ces situations la.
Il appartient au regime de les gerer ,les absorber et faire en sorte que l'appartenance a la nation soit une realité et non une revendication pour certaines composantes de la societe.
La guerre fait partie de vos passifs,quand vous le reconaitrer, vos apprendrez un plus plus sur le gestion d'une nation.
Mais c'est trop vous demander, n'est ce pas Nestor?
sEUL rdr est votre souffre douleur,votre punching ball,celui qur qui vos devez coute que coute rejetr toutes vos erreurs, vos manquemements!
L e peuple apprecierra!
Dans l'attente d'autres complaintes et accusations sans fondements,
Sinceres salutations.
Admn blog rjr yopougon

Écrit par : rjr yopougon | lundi, 19 janvier 2009

J'ai des choses a faire, ce lundi matin qui s'annonce bien. Je sais, je vais ecrire plus et plus souvent. merci de vos soutiens. Ce n'est pas facile d'etre, italien de naissance, francais de nature et qui ouvre sa #^&*!?

Écrit par : superior papers | jeudi, 10 février 2011

Les commentaires sont fermés.