topblog Ivoire blogs

mardi, 06 janvier 2009

Karamoko Yayoro "Gbagbo nous vend du rêve"

Karamoko Yayoro (Président du Rjr) : "Gbagbo nous vend du rêve"


Lundi 5 janvier 2009 -
Par Nord-Sud


A en croire Karamoko Yayoro, le chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, continue de berner les Ivoiriens dans l’illusion en leur faisant miroiter des projets « irréalistes ».

S’adressant aux ressortissants du Bafing venus témoigner leur soutien au président du Rdr, il a qualifié de « rêve » les projets « pharaoniques » du chef de Laurent Gbagbo. « Le président Gbagbo nous vend du rêve. Dans l’opposition, il nous a fait rêver. Pour se maintenir au pouvoir, il nous promet le rêve. On rêve comme si on est en train de rêver », a estimé samedi 3 décembre à Abobo le président du Rassemblement des jeunes républicains (Rjr).



Pour Yayoro, le parti au pouvoir promet du travail à la jeunesse alors que ses « jeunes patriotes » ont cassé les entreprises appartenant aux Français, jetant ainsi à la rue de nombreux travailleurs. Le pays, a-t-il insisté, est en train de mourir à cause de la gestion « calamiteuse » du Front populaire ivoirien (Fpi).
La solution se trouve entre les mains du président du Rdr, a révélé le porte-voix des jeunes du parti de la rue Lepic. « Les Ivoiriens doivent aller chercher ADO pour sauver la Côte d’Ivoire comme Houphouët l’a fait en 1990 », a-t-il soutenu. Tout le Bafing doit se faire identifier pour assurer une victoire écrasante au Rdr, a souhaité Karamoko Yayoro.
Le maire d’Abobo, Adama Toungara, a embouché la même trompette en rappelant « le contrat moral » qui lie le Bafing au président des républicains. Pour Adama Toungara, le pouvoir doit revenir cette fois-ci à ADO. « C’est la foi en cette victoire, le travail sur le terrain et notre capacité à pardonner qui font la force du Rdr.
Tout le monde doit donc aller voter pour assurer à notre candidat une victoire écrasante », a lancé le premier magistrat d’Abobo. Il a rassuré ses hôtes quant au départ des militants du Rdr vers le parti au pouvoir. « Aucun de nos militants n’a viré au Fpi comme on tente de le faire croire. Ce sont des bruits », a-t-il indiqué. Les présidents de la coordination et de l’amicale des républicains du Bafing, Touré Moussa et le professeur Traoré Ali, ont pris l’engagement d’assurer la victoire du Rdr.

Nomel Essis


Les commentaires sont fermés.