topblog Ivoire blogs

lundi, 05 janvier 2009

Identification et enrôlement :RDR fait le bilan à mi-parcours

Identification et enrôlement - Une structure de base du RDR fait le bilan à mi-parcours

lundi 5 janvier 2009 - Par Le Patriote Taille des caractères


Faire le point à mi-parcours du processus d’identification et d’enrôlement et se fixer des perspectives. Tel était le sens des rencontres organisées samedi, sur l’ensemble du District d’Abidjan, par la Direction centrale de campagne chargée des questions électorales avec les responsables de base du RDR.





En l’absence de du directeur central de campagne chargé des questions électorales au RDR, Sanogo Mamadou, c’est son adjoint, Doumbia Ibrahima, qui a supervisé cette opération bilan. Pour ce faire, treize délégations ont pris d’assaut le district d’Abidjan et communes environnantes. Ainsi, Doumbia a présidé la réunion avec les responsables électoraux de la commune de Cocody. Pour la circonstance, il avait à ses côtés, le directeur départemental de campagne de Cocody, Cissé Khalil, Djaha Alain Claude, directeur adjoint de campagne, Dramane Koné membre de la direction centrale de campagne chargée des questions électorales. Tour à tour, les différents responsables ont fait le point chiffres à l’appui. Il ressort de leur bilan respectif qu’il y a eu une mobilisation des militants du RDR. Et ce, grâce à des campagnes de mobilisation de proximité telles que « l’opération côcôcô » « opération ratissage ». Sur les 90 lieux d’enrôlement que compte Cocody, il y a eu 226. 947 personnes enrôlées contre 1.858.367 sur l’ensemble du district d’Abidjan. Toutefois, les responsables électoraux du RDR ont relevé qu’il y a eu de nombreux militants qui n’ont pas pu se faire enrôler. Ils n’ont pas eu à temps leur extrait d’acte de naissance à cause de la destruction des registres d’Etat civile dans les zones CNO. Le résultat a été jugé globalement satisfaisant concernant les statistiques dans la commune de Cocody. Cependant, en ce qui concerne l’encadrement technique des militants sur le terrain, il a été relevé que certaines communes ont traîné le pied. Il s’agit d’Adjamé, Attécoubé, Abobo, Cocody. Alors que Yopougon, Treichville, Plateau, Anyama ont été reconnues comme des communes qui ont fait un bon encadrement technique des militants. Ce qui a permis à la Direction centrale chargée des questions électorales de disposer des statistiques en temps réel. Au nom de la directrice de campagne de Cocody, Mme Kanaté Néné Diakité, le secrétaire départemental, Cissé Khalil, a félicité les responsables pour le travail abattu. Pour terminer, au nom de son patron, Doumbia Ibrahim a appelé les membres de la CTE et structures spécialisées à redoubler d’effort. «Nous n’avons pas d’autre choix que de nous organiser et d’être vigilants», a-t-il conclu.
Ibrahim B. Kamagaté


Les commentaires sont fermés.