topblog Ivoire blogs

samedi, 13 décembre 2008

Gagnoa crée un mouvement de soutien à ADO

Pour la victoire du Rassemblement des Républicains (RDR) à la prochaine élection présidentielle, plusieurs fils du département de Gagnoa ont créé un mouvement de soutien au docteur Alassane Dramane Ouattara, candidat dudit parti. Ce mouvement est dénommé « Ado-Awohi » de Gôzô, ce qui signifie en ethnie Bété « Alassane nous t’attendons pour gouverner la Côte d’Ivoire ».


Ado-nnnnn.jpg



L’objectif de cette nouvelle structure est d’unir tous les fils du département de Gagnoa autour de l’idéologie des républicains afin de concrétiser la victoire de ADO dans la région du fromager. Pourquoi un tel mouvement de soutien à Ado ? Pour réponse à cette question, faisons le constat suivant. Depuis l’accession de Laurent Gbagbo au pouvoir d’Etat en octobre 2000, la région du Fromager est fragilisée par des conflits fonciers et inter-ethniques. Les autochtones Bété et les allogènes ne s’entendent pas. Comme preuves palpables, plusieurs cas se sont signalés à Ouragahio , Guibéroua, Bayota…, où des allogènes sont chassés de leurs plantations. Par ailleurs, beaucoup de fils de cette localité de la Côte d’Ivoire ne se sentent plus à l’aise face à cette situation. Très mécontents de la mauvaise gouvernance du régime de la refondation, ils ont décidé de créer un mouvement de soutien à ADO, dénommé « Ado-Awohi » pour appuyer les actions du RDR dans ladite région.




Ado-nnnnn.jpg


Selon M. Athanase Ikpo, président de « Ado-Awohi », l’ex-DGA du FMI doit être le président de la Côte d’Ivoire pour que son excellent projet de société intitulé « Vivre Ensemble » soit réalisé dans l’intérêt de réduire la misère des Ivoiriens et en finir avec les inégalités sociales. « Gbagbo avait promis d’acheter le café et le cacao à un bon prix. Il avait promis l’école gratuite. Aujourd’hui, il n’a pas pu faire ce qu’il nous a fait rêver. Pour nous, la seule personne capable de sauver les Ivoiriens, c’est le docteur Alassane Dramane Ouattara », a-t-il indiqué. Poursuivant, il a ajouté que dans un pays démocratique et surtout de pluralisme politique, chaque citoyen est libre de militer dans le parti de son choix. « Notre combat est noble. Beaucoup de mensonges ont été dits dans notre région. La population a été intoxiquée. Notre devoir est de lui faire comprendre que le peuple ne doit pas être pris en otage par quelqu’un.(…) Notre mission est de rassurer nos parents que ADO doit gagner la prochaine élection présidentielle », a-t-il martelé. Depuis quelques jours, M. Athanase Ikpo et les membres de son association sont en tournée de sensibilisation et d’information sur l’identification et l’enrôlement de la population dans le département de Gagnoa. Au cours de son séjour, ils ont pu discuter avec les responsables locaux du RDR, quelques chefs traditionnels et notables pour leur expliquer le fondement de la mission qu’ils se sont assignée. Signalons que le ministre Cissé Bacongo a été sollicité pour parrainer la cérémonie d’investiture de Ado-Awohi le 16 décembre prochain à Gagnoa.
Dao Chaba (Correspondant)

Les commentaires sont fermés.